Sécurité routière : baisse historique de la mortalité routière en 2018

Publié le par

L’Observatoire national interministériel de la sécurité routière vient de publier les données d’accidentalité routière de l’année 2018. Les chiffres dévoilés sont encourageants, la mortalité routière comme le nombre d’accidents corporels et de blessés ont chuté.

Sécurité routière : baisse historique de la mortalité routière en 2018

D’année en année, le nombre de tués sur les routes de France diminue. En 2018, 3 488 décès et 73 253 blessés ont été enregistrés par les autorités pour 58 352 accidents corporels.

Si ces chiffres paraissent encore élevés, ils sont en réalité inférieurs aux données de 2017. Cette année-là, 3 684 personnes avaient perdu la vie sur les routes et 76 840 autres avaient été blessées (pour 61 224 accidents corporels recensés). L’an dernier, la mortalité routière a donc diminué de 5,3 %, tandis que le nombre des blessés et celui des accidents corporels ont reculé de 4,7 % chacun.

Un effet 80 km/h ?

Mieux, selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, le bilan 2018 de la sécurité routière est meilleur que celui de l’année 2013, où un seuil historiquement du nombre de tués sur les routes avait été enregistré (3 495 morts).

Dans sa synthèse, l’ONISR relève les effets de la mesure des 80 km/h mise en place au 1er juillet 2018. « Alors que le premier semestre 2018 était dans moyenne des cinq dernières années, 137 vies ont été économisées sur les routes hors agglomération au second semestre, contre 15 sur les autres réseaux (routes, rues en agglomération et autoroutes) », indique l’organisme.

Mots clefs associés à cet article : Sécurité routière

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter