Sécurité : le Vaucluse, département pilote des panneaux intelligents de HD-Signs

Publié le par

Spécialisée dans la fabrication d’infrastructures routières connectées, l’entreprise française HD-Signs déploie ses équipements innovants à l’échelle du Vaucluse. Une phase de test qui, si elle s’avère concluante, pourrait s’étendre à l’ensemble de territoire.

La société française a donc décidé d’expérimenter sa solution dans une région météo-sensible : le Vaucluse. © HD-Signs capture d'écran
La société française a donc décidé d’expérimenter sa solution dans une région météo-sensible : le Vaucluse. © HD-Signs capture d'écran

L’information a été révélée par nos confrères de Greentech Innovation. Alors que 25 % des accidents sont dus à des conditions météorologiques dégradées, la start-up HD-Signs a développé une gamme de panneaux de signalisation augmentés qui permettent d’analyser le trafic routier. Dotés de capteurs, ils ambitionnent également la création d’un réseau d’observation météorologique terrestre européen haute résolution, afin d’informer les automobilistes des plaques de verglas ou tout autre danger sur leur trajet.

S’inscrivant au sein des Systèmes de Transports Intelligents, de la Sécurité Routière et de l’Inforoute, les panneaux intelligents de HD-Signs entendent participer à l’avènement des véhicules connectés et autonomes, qui interagiront particulièrement avec le mobilier urbain. Afin de préparer le terrain de leur circulation, qui devrait se généraliser progressivement à l’horizon 2030, la société française a donc décidé d’expérimenter sa solution dans une région météo-sensible : le Vaucluse.

Cet essai de maillage pilote constituera la première étape du projet, qui envisage de s’étendre pour couvrir l’ensemble de l’Hexagone. D’ailleurs, pour accompagner l’expansion de ces dispositifs sur un périmètre plus large ainsi que soutenir le financement de cet objectif favorisant la sécurité au volant, HD-Signs recherche toujours des investisseurs – en témoigne une récente levée de fonds de 20 millions d’euros, annoncée il y a quatre mois.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules connectés, Véhicules autonomes, Nouvelles technologies, Sécurité, Intelligence artificielle

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter