Sébastien Luyat (Electrolease) : « Notre approche est simple et orientée TCO »

Publié le par

Structure de LLD exclusivement tournée vers le 100 % électrique, Electrolease entend devenir la référence des entreprises en voie de transition énergétique. Rencontre avec le président du groupe et initiateur du projet, Sébastien Luyat.

Sébastien Luyat. (© Electrolease)
Sébastien Luyat. (© Electrolease)

L’Automobile & L’Entreprise : Comment est né le projet Electrolease ?
Sébastien Luyat :
Par le biais d’Axialease, nous étions déjà dans le métier du leasing. L’idée, en créant la structure Electrolease, était donc de croiser nos compétences sur ce marché de la location avec un besoin écologique actuel fort. La première fois que j’ai pensé ce projet, c’était il y a deux ou trois ans de cela. En revanche, on a démarré le développement commercial au mois de novembre dernier.

A&E : Avez-vous rencontré des difficultés pour mener à bien votre projet ?
SL :
Cela n’a pas été si compliqué à mettre en place car nous connaissions déjà le fonctionnement du leasing. Il a cependant fallu mener tout un travail autour du véhicule puisque, initialement, ce n’est pas notre domaine. Ce sont notamment tous les nombreux services associés au véhicule électrique qui ont été longs à mettre en œuvre comme les contrats de sous-traitance avec les constructeurs, pour proposer à nos clients en B2B une offre « packagée ».

La plus grande difficulté s’est posée lors de la réflexion sur la valeur résiduelle, marché sur lequel on se doit d’être prudent car on a peu de recul sur l’occasion. L’idée est de prendre des valeurs résiduelles suffisamment confortables pour être compétitif, mais pas trop non plus. Il y a un équilibre à trouver entre compétitivité et risque.

A&E : Quelles sont ses particularités pour se démarquer sur le marché de la LLD ?
SL :
Il y en a une énorme, et je parlerais même de singularité, c’est qu’Electrolease est le premier loueur de voitures 100 % électriques. L’autre point qui nous permet de nous démarquer, c’est de proposer une offre de services incluant aussi la mise en place de la borne de recharge. Voire permettant de ne louer que la borne de recharge.

A&E : Pourquoi cibler exclusivement les véhicules électriques ?
SL :
Économiquement, je crois fortement au développement du véhicule électrique. Personnellement, j’ai une profonde sensibilité vis-à-vis de l’environnement et je crois que l’électrique fait partie de ces initiatives à promouvoir pour protéger la planète. Surtout quand les études démontrent que 48 000 décès sont attribués à la pollution en France. Sans oublier la pollution sonore qu’engendre le parc automobile !

A&E : Quel regard portez-vous sur le marché de la location, aux entreprises surtout ?
SL :
La location de véhicules s’est démocratisée il y a bien longtemps et a même été précurseur en matière de leasing. Aujourd’hui, il y a très peu d’entreprises qui achètent encore des véhicules neufs. Globalement, elles font plutôt de la LLD ou de la LOA, parfois. Pour cause : l’heure est à l’usage plus qu’à la propriété. D’autant que le renouvellement des parcs se fait plus fréquemment et que la location a de nombreux avantages, dont celui de réduire les charges et de bénéficier de services inclus dans le contrat.

A&E : Quels sont d’ailleurs les services proposés par Electrolease ?
SL :
Nos financements en LLD se font de 12 à 60 mois sur tous types de véhicules, du véhicule particulier aux utilitaires, et même les cars. Concernant nos prestations associées, elles comprennent la maintenance incluse et complète, le contrôle technique, l’assistance 24 h/24 et 7 j/7, avec le dépannage, le remorquage, la mise à disposition d’un véhicule de remplacement, etc. mais aussi la fourniture et le montage des pneumatiques, l’assurance tous risques avec gestion des sinistres, l’installation de la borne de recharge et la possibilité de bénéficier d’un prêt de véhicule thermique par le biais de l’offre Switch, qui vise à rassurer les collaborateurs frileux de rouler en VE sur des longs trajets.

En somme, notre approche est simple : nous avons une approche TCO. En gros, nous établissons un cahier des charges complet et personnalisé pour chaque entreprise afin de satisfaire l’ensemble de ses demandes. Cela lui permet de faire des économies de l’ordre de 80 % sur la consommation énergétique, de 50 % sur l’entretien. À cela s’ajoute une TVS nulle, un abattement des avantages en nature de 50 %, des stationnements gratuits et des aides financières pour accompagner la transition énergétique…

A&E : À qui s’adresse votre solution et combien de professionnels ont été séduits par celle-ci ?
SL :
Notre cible va de la profession libérale aux entreprises de taille intermédiaire. Electrolease travaille soit en direct avec des clients soit en indirect avec des concessionnaires qui nous mettent en relation. Aujourd’hui, il est encore trop tôt pour faire un bilan précis, mais nous avons pu fédérer une centaine de clients. Nous avons principalement validé des petites flottes allant de cinq à une soixantaine de véhicules, sachant que l’on a engagé des discussions avec de plus grosses flottes mais que le processus de passage électrique et de négociation est forcément plus long.

A&E : Pourquoi avoir souhaité compléter votre offre avec l’installation de bornes de recharge ? Est-ce complexe à mettre en place ?
SL :
La recharge fait partie des freins psychologiques à l’adoption d’un VE. Proposer une offre clés en main à un client apparaît donc plus confortable pour lui. Pour l’installation en entreprise, un audit est fait sur place afin de déterminer le nombre de bornes à poser et à quel endroit. Derrière, il y a des travaux engendrés qui nécessitent du raccordement, mais ce ne sont pas des gros chantiers. En tout cas, le temps que prend l’installation d’une borne électrique n’est généralement pas plus long que le délai de livraison d’un véhicule électrique.

A&E : Quels sont les projets pour l’avenir ? Avez-vous des envies d’extensions géographiques ?
SL :
Nous avons beaucoup travaillé au développement d’une offre très complète. Aujourd’hui, les projets se situent donc plutôt au niveau des recrutements et du déploiement national, puis international. D’ailleurs, après la région parisienne et lyonnaise, nous allons bientôt nous implanter à Nice, Nantes, Rouen, Lille, Toulouse et Bruxelles. Le marché est là, la demande est là, et la prise de conscience est là. Par conséquent, nous sommes sereins face à l’avenir. Petit à petit l’électrique va gagner sa place dans les parcs d’entreprise, du fait de la pression gouvernementale également.

Electrolease est la filiale d’un groupe qui fait 65 millions d’euros de chiffre d’affaires et gère 350 millions d’euros d’actifs, ce qui conforte la viabilité de notre structure et nous permet d’investir des moyens pour proposer une offre la plus exhaustive possible comme d’avancer rapidement. Electrolease, c’est un modèle start-up dans une entreprise avec douze ans d’expérience.

Entretien réalisé avant la crise sanitaire et paru dans le n° 254 (avril 2020) de L’Automobile & L’Entreprise.

Mots clefs associés à cet article : LLD, Véhicule électrique, Borne de recharge, Location en longue durée (LLD)

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER