Seat offre une quatrième génération à sa compacte Leon

Publié le par

La compacte espagnole s’offre un nouveau départ sous la forme d’une nouvelle génération. Design revu, motorisations renouvelées et équipements technologiques enrichis sont au programme.

Apparue en 1999, la Seat Leon boxe dans le segment encombré des berlines compactes. (© Seat)
Apparue en 1999, la Seat Leon boxe dans le segment encombré des berlines compactes. (© Seat)

Seat maintient le rythme des lancements de produits. Après avoir fait naître en moins de trois ans une gamme cohérente de SUV avec les Arona, Ateca et Tarraco, renouvelé sa citadine Ibiza et électrifié sa petite Mii, la firme de Martorell vient de révéler sa nouvelle génération de Leon, la compacte de la gamme. Et tout, ou presque, a été revu.

Esthétiquement, la nouvelle venue sur le segment C innove… tout en conservant ce qui fait actuellement son charme. Ainsi, le véhicule hérite de la dernière évolution de l’identité visuelle de Seat, apparue sur le grand SUV Tarraco, qui se caractérise par une calandre hexagonale, des optiques avant au dessin affiné et un bandeau lumineux arrière.

Lignes plus acérées

De profil, cette quatrième génération ressemble à s’y méprendre à l’actuelle. Seul un œil averti notera le changement de gabarit du véhicule. Basée sur la plate-forme MQB Evo du groupe Volkswagen, elle voit ses cotes augmenter.

Cette nouvelle Leon mesure 4,368 m de long, 1,800 m de large et 1,456 m de haut. Elle bénéficie d’un empattement étiré de 50 millimètres (porté à 2,68 m), gage d’une meilleure habitabilité. Le break Leon Sportstourer affiche quant à lui les dimensions suivantes : 4,642 m de long, 1,800 m de large et 1,480 m de haut.

Révolution intérieure

L’intérieur du véhicule fait un spectaculaire bond en avant. La nouvelle Leon est davantage technophile que sa devancière. « L’élément principal est l’écran central d’info-divertissement, qui intègre notamment la reconnaissance des gestes. Celle-ci permet une interaction inédite avec les passagers, réduisant ainsi le nombre de boutons physiques nécessaires », avancent les ingénieurs de Seat.

Mesurant 8 pouces, cette dalle tactile est complétée par une instrumentation numérique de 10,25 pouces. Les boutons physiques disparaissent également au profit de touches digitales.

La compacte s’équipe par ailleurs d’un inédit éclairage d’ambiance aux multiples fonctions. « La lumière du tableau de bord couvre son entière largeur et se poursuit jusqu’aux portes. Ce n’est pas uniquement une lumière d’ambiance, cela fournit également quelques fonctions importantes comme la détection d’angles morts ou l’assistance à la sortie du véhicule », explique-t-on au siège de la marque.

Un véhicule « multi-énergie »

Seat annonce une palette de motorisations extrêmement fournie. À l’image de la Volkswagen Golf 8 – avec qui elle partage nombre d’éléments communs –, la quatrième génération de la compacte espagnole demeure bien sûr fidèle aux blocs thermiques, mais elle intègre également à son catalogue la micro-hybridation et même une variante plug-in hybride.

Sont ainsi proposés les blocs essence trois cylindres 1.0 l TSI de 90 et 110 chevaux. Le quatre-cylindres 1.5 l TSI de 130 et 150 chevaux et un 2.0 l TSI de 190 chevaux. À cela s’ajoutent le 1.0 l e-TSI de 110 chevaux et le 1.4 l e-TSI de 150 chevaux. L’offre diesel est constituée des 2.0 l TDI de 115 et 150 chevaux.

La Leon continue à croire au gaz naturel. Seat propose donc son 1.5 l TGI bicarburation essence-GNV de 130 chevaux autorisant 440 kilomètres d’autonomie.

Enfin, la principale nouveauté réside dans l’adoption d’une mécanique PHEV associant un 1.4 l TSI, un moteur électrique et une batterie lithium-ion de 13,4 kWh. Le tout délivrant 204 chevaux et permettant d’évoluer en 100 % électrique sur une soixantaine de kilomètres environ.

Mots clefs associés à cet article : Seat, Compacte

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2019

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2019
    COMMANDER