Seat : la Mii électrique se dévoile

Publié le par

La microcitadine ne sera plus produite qu’en version électrique à partir de cet été. Seat promet qu’elle sera l’une des électriques les moins chères du marché.

Pas de feux à LED sur une électrique ? La Seat Mii devrait jouer sur la carte tarifaire pour séduire.
Pas de feux à LED sur une électrique ? La Seat Mii devrait jouer sur la carte tarifaire pour séduire.

Cousine des Volkswagen up ! et Skoda Citigo, la Seat Mii expose à son tour sa version électrique. Baptisée simplement Mii électrique, cette version sans émissions (directes) adopte les mêmes caractéristiques que ses clones allemands et tchèques : moteur de 83 chevaux et 212 Nm de couple associé à une batterie de 36,8 kWh qui promettent une autonomie de 260 kilomètres (WLTP), 0 à 50 km/h en 3,9 s… La Mii aura donc du mal à se démarquer au plan de la technique.

Même constat au niveau esthétique puisque seuls quelques stickers, des jantes spécifiques et un badge viennent la différencier de la version thermique actuellement commercialisée. À l’intérieur, les clients auront néanmoins le droit à une planche de bord bénéficiant d’un nouveau décor, mais aussi à des équipements plus qualitatifs (sièges et volant sport, éclairage d’ambiance, etc.).

Argument tarifaire

Positionnée comme l’entrée de gamme des modèles électriques du constructeur espagnol, la Mii électrique pourra peut-être en revanche jouer sur la carte tarifaire. C’est en tout cas ce que laisse entendre la marque, qui annonce un prix d’achat équivalent à celui d’un véhicule thermique.

« Le marché évolue et l’électrification se développe à un rythme sans précédent. En Europe, le marché des véhicules électriques a progressé de 46 % au cours des quatre premiers mois de l’année, et nous prévoyons que les véhicules électrifiés joueront un rôle important dans notre secteur » commente Luca de Meo, président de Seat. Qui poursuit : « La Mii électrique représente la première étape de ce voyage, tout en étant l’une des voitures électriques les plus abordables du marché. »

À titre de comparaison, la Seat Mii thermique est aujourd’hui proposée à partir de 12 250 euros, lorsque la Volkswagen e-Up ! actuelle dépasse les 25 000 euros (hors bonus). Difficile d’imaginer une voiture électrique équipée d’une batterie de près de 40 kWh sous la barre des 15 000 euros, mais Seat annonce une offre de location annuelle pensée pour l’électrique qui pourrait peut-être donner tout son sens à la Mii.

La Seat Mii sera proposée à la réservation en septembre et entrera en production au quatrième trimestre 2019 pour être commercialisée dans la foulée.

Mots clefs associés à cet article : Seat, Véhicule électrique, Micro-citadine

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter