Seat annonce l’arrivée en France de son premier modèle GNV

Publié le par

Pour Seat, le Mondial de l’automobile 2018 est placé sous le signe du gaz naturel. Le constructeur, qui dévoile son Tarraco et l’Arona TGI, rejoint pour l’occasion l’Association française du gaz naturel véhicule (AFGNV). En France, le premier modèle au gaz commercialisé sera la Leon TGI.

Seat est le premier constructeur de véhicules légers à rejoindre l’Association française du gaz naturel véhicule (AFGNV). Un accord a été signé sur le Mondial entre Luca de Meo, président de la marque, et Jean-Claude Girot, président de l’organisation.
Seat est le premier constructeur de véhicules légers à rejoindre l’Association française du gaz naturel véhicule (AFGNV). Un accord a été signé sur le Mondial entre Luca de Meo, président de la marque, et Jean-Claude Girot, président de l’organisation.

Fort d’une croissance record en France (+ 31 % à fin août), Seat renforce sa présence sur le marché avec des motorisations alternatives. Si l’on sait que le constructeur proposera un véhicule 100 % électrique d’ici à 2020, il développe aujourd’hui sa gamme GNV avec l’arrivée de l’Arona TGI. Il faudra toutefois attendre avant de voir le modèle débarquer dans l’Hexagone, la marque de Barcelone misant en priorité sur son modèle le plus prisé en flottes, la Leon.

Les atouts du GNV

« On croit depuis longtemps au potentiel du GNV » a commenté Luca de Meo, président de Seat, lors d’une conférence ce mercredi 3 octobre. « Ces véhicules sont écologiques et économiques. Ils permettent de réduire les émissions de CO2 jusqu’à 25 % et les émissions de NOx jusqu’à 75 %. De plus, le coût d’acquisition est égal, voire inférieur, à celui des technologies traditionnelles, avec une économie de 700 à 1 000 euros par an en termes de coût d’utilisation. Pour les flottes, la TVS est réduite. Et la TVA est récupérable sur le carburant GNV, contrairement à l’essence », a-t-il précisé.

Le constructeur annonce avoir multiplié par cinq les ventes de véhicules GNV depuis le début de l’année. C’est pourquoi il lance aujourd’hui le tout premier modèle SUV au monde roulant au gaz naturel. Le Seat Arona TGI délivre une puissance de 90 chevaux, disponible entre 4 500 et 5 800 tr/min, et un couple maximal de 160 Nm de 1 900 à 3 500 tr/min. Ce groupe motopropulseur sera proposé de série avec une boîte manuelle à six rapports pour accroître l’efficacité et l’agrément de conduite. Avec ces trois réservoirs de GNV, il dispose d’une autonomie de 400 kilomètres. Le passage automatique du gaz à l’essence garantissant 160 kilomètres supplémentaires.

JPEG - 48.2 ko

La Leon TGI attendue pour la fin de l’année en France

Si Seat dispose aujourd’hui de quatre modèles GNV (Arona, Ibiza, Leon et Mii), la Leon TGI 130 ch sera le premier à être commercialisé dans l’Hexagone. Le véhicule dispose d’une autonomie de 500 kilomètres au gaz, auxquels s’ajoutent 200 kilomètres grâce au réservoir d’essence. Les commandes seront ouvertes le 4 octobre pour une livraison prévue en fin d’année. Les tarifs s’affichent à partir de 25 990 euros en finition Style. Comptez 26 580 euros pour une finition Business. Actuellement en cours d’homologation WLTP, les mesures d’émissions ne sont pas encore connues.

JPEG - 47.4 ko
Seat propose l’essai des modèles Ibiza et Leon TGI au centre d’essai des véhicules propres mis en place par le Mondial de l’automobile à la Concorde (Paris 8e).

Mots clefs associés à cet article : Seat, GNV

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER