Safe Fleet day : mission zéro accident et zéro blessure pour Johnson & Johnson

Publié le par

Créé en 1994, le programme Safe Fleet est un projet de sensibilisation et de formation des collaborateurs au risque routier élaboré par Johnson & Johnson. Chaque année, une journée de prévention y est consacrée.

Chez J & J, les salariés peuvent se former tous les ans aux bonnes pratiques pour réduire la sinistralité routière.
Chez J & J, les salariés peuvent se former tous les ans aux bonnes pratiques pour réduire la sinistralité routière.

Chez Johnson & Johnson, la journée du 15 octobre sera placée sous le signe de l’innovation technologique en matière de sécurité routière et de conduite responsable. Elle débutera par un mot d’accueil de Christophe Bourroux, journaliste spécialiste de l’automobile et ambassadeur cette année du programme Safe Fleet. Les collaborateurs pourront ensuite découvrir de nombreux stands : démonstration des lunettes 3D de l’association Prévention routière qui permettent de simuler la conduite en état d’ivresse, sensibilisation aux bonnes pratiques de la conduite grâce aux simulateurs de la Macif Prévention, aux fondamentaux de l’ergonomie à bord avec les sièges de Sécurange, ainsi qu’à la pédagogie par les officiers de la préfecture de police de Paris.

« Le sujet de la sécurité routière est depuis toujours au cœur de nos priorités chez Johnson & Johnson. Notre engagement est de faire en sorte que, chaque soir, tous les collaborateurs du groupe rentrent chez eux sains et saufs et que chacun effectue son travail dans les meilleures conditions de sécurité » commente Christophe Duhayer, président de J & J Medical Devices France.

Des actions menées tout au long de l’année

Le programme Safe Fleet répond à un enjeu principal baptisé « Mission Zéro : zéro accident, zéro blessure, zéro incident ». Pour remplir son objectif, l’entreprise mène diverses actions tout au long de l’année. Au quotidien, les collaborateurs de J & J peuvent apprécier leur conduite grâce à deux indicateurs-clés : le nombre d’accidents par million de kilomètres parcourus avec le CPMM (crash per million miles) et le nombre de blessés par million de kilomètres parcourus avec l’IPMM (injuries per million miles). En 2019, le programme ajoutera les indicateurs prédictifs « Good Saves », qui permettent de recenser et valoriser les actions et comportements qui ont permis d’éviter une situation dangereuse ou un accident.

La sécurité routière fait partie intégrante des objectifs de performance annuelle de l’ensemble des collaborateurs qui sont amenés à prendre la route dans le cadre professionnel. Les managers effectuent un suivi régulier des résultats au sein de leurs équipes. Enfin, Johnson & Johnson investit dans la formation en ligne pour ses conducteurs à hauteur de plus de 350 000 euros chaque année. Au total, 470 collaborateurs seront formés en 2018.

Un engagement global

Johnson & Johnson est également signataire de la charte des 7 engagements pour une route plus sûre mise en place en octobre 2016 par les ministères de l’Intérieur et du Travail. L’accent est mis sur la sécurité face aux trop nombreux accidents de la route : interdiction du téléphone au volant, sobriété, port de la ceinture obligatoire, etc.

« L’engagement pris par Johnson & Johnson va bien au-delà de ses propres frontières » affirme Martine La Roche, responsable du programme Safe Fleet en France. « En tant qu’une des premières signataires de cette charte, l’entreprise apporte son soutien au ministère de l’Intérieur sur ce programme lors des réunions régulières avec les entreprises signataires. Notre but est de témoigner de l’importance d’une formation exigeante à l’égard des conducteurs, les accidents de la route restant la première cause de mortalité au travail », conclut-elle.

Mots clefs associés à cet article : Flotte, Sécurité

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER