Restructuration de fond dans les rangs de Volvo Cars

Publié le par

Volvo Cars réorganise sa direction exécutive afin de s’adapter à l’actuelle transformation de l’industrie automobile. Accompagnée de la création de quatre nouveaux pôles, celle-ci sera effective à partir du 14 avril.

Il faudra attendre le 14 avril pour que cette nouvelle architecture organisationnelle se concrétise. (© Volvo Cars)
Il faudra attendre le 14 avril pour que cette nouvelle architecture organisationnelle se concrétise. (© Volvo Cars)

« Positionner efficacement l’entreprise pour saisir les opportunités commerciales », voilà comment Volvo Cars justifie la recomposition de son cadre structurel. Afin que les décisions soient prises plus rapidement et que leurs applications se fassent dans les plus brefs délais, le groupe a donc pris le parti de créer quatre nouveaux domaines relevant tous du directeur général, Håkan Samuelsson. Chaque pôle sera supervisé par un décideur attitré en vue de développer ou d’amplifier une agilité de travail et de gagner en productivité.

Un collectif bien partagé

Les quatre pôles redéfinis sont donc : les opérations commerciales, les opérations industrielles, la création de produits et enfin les fonctions d’entreprise. Et s’il faudra attendre le 14 avril pour que cette nouvelle architecture se concrétise au sein de la société – malgré la période troublée pour le milieu de l’automobile, à cause de la pandémie de Covid-19 –, Volvo Cars a déjà dévoilé les noms de ceux (et celle) qui en prendraient les commandes. Il faut dire que l’entreprise ne veut pas perdre de temps pour atteindre ses ambitieux objectifs, Volvo Cars souhaitant en effet que la moitié de ses ventes mondiales soit portée par des véhicules 100 % électriques d’ici à cinq ans. De même, le groupe entend réduire ses émissions de CO2 par voiture de 40 % entre 2018 et 2025.

Alors qu’il était jusque-là en charge des affaires de consommation directe, Lex Kerssemakers s’occupera désormais de la zone des opérations commerciales. Ce département comprendra les trois organisations régionales de la région EMEA (Europe Middle East & Africa), des Amériques et de l’APAC (Asie-Pacifique), mais également les services automobiles, les affaires en ligne et le marketing de la marque. La nouvelle zone « industrielle et qualité », elle, sera dirigée par Javier Varela, qui gère en ce moment la fabrication et la logistique d’approvisionnement. La création de produits, à la tête de laquelle se trouvera Henrik Green, inclura la recherche et le développement, la conception, la stratégie produit, ainsi que toutes les activités digitales et numériques, qu’elles soient internes ou à destination des consommateurs. Enfin, les fonctions d’entreprise, davantage centrées sur les ressources humaines, les affaires gouvernementales et la communication, seront menées par Hanna Fager, qui jouit d’une solide expérience client.

À noter que les groupes Legal & Corporate Governance, ainsi que Group Finance, ne sont pas concernés par cette restructuration de fond. Par conséquent, ils demeurent des fonctions juridiques et financières autonomes, bien que relevant également de la gouvernance d’Håkan Samuelsson.

Mots clefs associés à cet article : Volvo, Marché d’État

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER