Renault s’associe au consortium E Via Flex-E pour la charge haute puissance

Publié le par

Le constructeur français Renault s’investit un peu plus dans la recharge haute puissance des véhicules électriques.

Le projet prévoit l'instalaltion de quatorze bornes dans le sud de l'Europe, dont deux en France.
Le projet prévoit l'instalaltion de quatorze bornes dans le sud de l'Europe, dont deux en France.

Participant déjà aux réseaux de recharge électrique haute puissance Ultra-E (25 stations de recharge) et High Speed Electric Mobility Across Europe (158 stations), Renault se lance dans le consortium E-Via Flex-E. Ce dernier, contrairement aux deux autres, concerne avant tout le sud de l’Europe.

Un investissement de 6,9 millions d’euros

Le projet prévoit l’installation de 14 bornes haute puissance (8 en Italie, 4 en Espagne et 2 en France) d’ici à la fin de l’année 2018. Ces bornes, d’une puissance allant de 150 à 350 kilowatts, seront disposées sur les bords d’autoroutes ou de voies express. La mise en place du réseau coûtera globalement 6,9 millions d’euros. Une somme dont la moitié sera prise en charge par le programme Connecting Europe Facility de la Commission européenne.

Renault est le constructeur qui a vendu le plus de véhicules électriques en Europe, avec plus de 31 000 unités de la Zoe écoulées en 2017.

Mots clefs associés à cet article : Renault, Véhicule électrique, Borne de recharge

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER