Renault présente Morphoz, un concept-car électrique à rallonge

Publié le par

Le véhicule conceptuel du constructeur français devait être introduit auprès du public pendant le Salon de Genève 2020, annulé pour cause de Covid-19. Dévoilé ce lundi matin, Morphoz a la particularité de s’agrandir en fonction des besoins de ses usagers afin de gagner en place et en autonomie électrique.

Morphoz « préfigure une future nouvelle famille de modèles électriques de la gamme Renault » à l’horizon post-2025. © Renault Presse
Morphoz « préfigure une future nouvelle famille de modèles électriques de la gamme Renault » à l’horizon post-2025. © Renault Presse

En termes de concept-cars, la marque au Losange ne manque pas d’idées. Surtout lorsqu’il s’agit de répondre aux attentes des consommateurs en matière de mobilité durable – en témoignent les Trezor, Symbiozet EZ-Pro. En 10 ans, le groupe Renault a ainsi lancé une dizaine d’engins estampillés zéro émission, dotés de designs plus ou moins spéculatifs. Avec Morphoz, le constructeur tricolore ne déroge pas à la règle puisque, sous son apparence de SUV graphique, se cache à la fois une citadine compacte et un monospace familial.

Méta-Morphoz extensible

Ce concept-car, bénéficiant d’un niveau 3 de conduite autonome, repose sur « la future plateforme modulaire électrique CMF-EV de l’Alliance », précise Renault dans un communiqué. Initialement, cette voiture 3 en 1 mesure 4,40 mètres de long pour un empattement de 2,73 mètres et embarque à son bord une batterie de 40 kWh : une capacité et des performances suffisantes pour les trajets quotidiens.

Toutefois, si la nécessité de transporter sa petite famille et tous les bagages qui vont avec (comme lors des départs en vacances) se fait sentir, Morphoz a la parade pour s’adapter. Le prototype futuriste de Renault voit en effet sa carrosserie coulisser pour passer à 4,80 mètres de long et atteindre un empattement de presque 3 mètres. Un gain d’espace qui permet alors d’ajouter pour une nouvelle batterie de 50 kWh, soit 90 kWh au total. Selon Renault, la greffe de ce « pack additionnel » s’opérera dans une « station dédiée » mais sans plus de précision. L’autonomie du véhicule, elle, pourrait passer de 400 à 700 km !

Imaginer l’avenir de la mobilité

Bien que n’étant encore qu’au stade du spécimen théorique, Morphoz a l’ambition de « préfigurer une future nouvelle famille de modèles électriques de la gamme Renault » à l’horizon post-2025 laisse entendre la marque. Des modèles qui disposeraient donc de plusieurs capacités de batteries en fonction des usages. Mais qui réinventeraient également notre façon de voyager…

Pour cause : dans le Morphoz, chacun des sièges est indépendant et celui du passager avant peut même pivoter vers l’arrière et se mettre ainsi en mode "Partage". De plus, l’intelligence artificielle fait partie intégrante du système connecté en faisant office d’assistant virtuel commandé soit par l’écran tactile, soit en vocal et enfin par la gestuelle. Une petite révolution qui annonce également la place croissante de l’IA dans nos habitacles.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Intelligence artificielle, concept car , Groupe Renault

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter