Renault : la Clio hybride et le Captur hybride rechargeable affichent leurs tarifs

Publié le par

En développant sa gamme hybride, E-Tech, le constructeur français envisage une solution électrifiée adaptée à tous les usages de ses clients. Mais les modèles adoptant cette technologie plus propre s’avèrent-ils plus abordables ?

Les commandes ouvriront courant avril. © Renault Presse
Les commandes ouvriront courant avril. © Renault Presse

Avec la Mégane récemment métamorphosée, la citadine Clio et le SUV Captur du Losange se sont vus dotés d’une nouvelle motorisation hybride au début de l’année. Si la première roulera en hybride simple, le second pourra se recharger afin d’offre jusqu’à 50km d’autonomie en 100 % électrique (cycle mixte) et jusqu’à 65 km d’autonomie en ville. Néanmoins, tous deux ont déjà droit à une tarification en bonne et due forme, passant parfois du simple au double.

À partir de 22 600 € pour la Clio…

Sur la Clio E-Tech, disponible en thermique essence à partir de 14 100 € dans sa version Life, le ratio pour convertir son véhicule à l’hybride se fait moins douloureux. Se déclinant dans toutes les finitions, sauf la Life, la citadine hybride de Renault débute à 22 600 € dans la catégorie Zen, soit à 3 300 € de plus que sa pendante diesel et 6 100 € supplémentaires comparé à sa mouture essence de 75 ch.

Un excédent budgétaire qui se veut compensé par « un gain de consommation pouvant aller jusqu’à 40% par rapport à un moteur thermique en cycle urbain », assure la marque tricolore. Dans sa finition la plus chère (Initiale Paris), la Clio E-Tech – caractérisée par un démarrage 100% électrique et une consommation mesurée à moins de 100 g de CO2/km (WLTP) – ne dépasse toutefois pas la barre des 30 000 € (28 200 pour être précis). Ceci contrairement à son homologue, le Captur PHEV qui, lui, commence ses prix à 33 700 €.

Renault Clio E-Tech 140 : les prix
VersionPrix d’achat TTC
ZEN22 600 €
BUSINESS23 000 €
INTENS25 000 €
RS LINE26 300 €
INITIALE PARIS28 200 €

… et 33 700 € pour le Captur

Certes, il faut bien avouer que ce SUV plug-in hybride de 160 ch, n’émettant que 32 g de CO2/km en valeurs WLTP, fait partie des moins chers du marché sur le segment B. À titre de référence, le Mitsubishi Outlander PHEV s’amorce à plus de 37 000 € et le Jeep Renegade à 40 900 €. Quant au Seat Tarraco, prévu pour mi-2020, il n’a pas encore fait paraître sa grille tarifaire. Néanmoins, la différence financière entre les variantes thermique du Captur et ses moutures PHEV s’avère proportionnelle à la puissance annoncée du véhicule.

Débutant à 18 600 € en essence Life 100 ch et 23 200 € en version diesel Intens, le Captur E-Tech s’établit à 33 700 € en Intens, soit plus de 10 000 euros de plus. L’autre finition dans laquelle celui-ci se rend disponible, l’Initiale Paris, grimpe elle à 37 200 €. Une somme qui le rapproche donc plus du marché de la concurrence.

Renault Captur E-Tech Plug-in 160 : les prix
VersionPrix d’achat TTC
INTENS33 700 €
INITIALE PARIS37 200 €

Si la technologie E-Tech appliquée sur la Clio et le Captur vous tentent, sachez donc que vous avez encore un peu de temps pour économiser puisque les commandes n’ouvriront que courant avril. D’ici-là, et jusqu’au 15 mars, vous pouvez toujours admirer ces déclinaisons hybrides et hybrides rechargeable à l’Atelier Renault, sur les Champs-Élysées.

Mots clefs associés à cet article : Citadine, SUV, Véhicule hybride, Véhicule hybride rechargeable, Groupe Renault

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter