Renault convertit sa Twingo à l’électricité

Publié le par

La troisième génération de la puce de Billancourt, sortie en 2014, aura bien droit à une déclinaison 100 % électrique.

L'électrification de la Renault Twingo est imminente ! (© Renault Communication)
L'électrification de la Renault Twingo est imminente ! (© Renault Communication)

Rouler en « Twingo Z.E. » (soit zéro émission), c’est pour bientôt ! À l’occasion de la présentation de ses résultats commerciaux dans le monde en 2019 (3 753 723 véhicules vendus par le groupe, ndlr), Renault a confirmé le lancement imminent d’une Twingo 100 % électrique.

« En 2020, nous bénéficierons des ventes en année pleine de nos best-sellers nouvelle Clio et nouveau Captur, ainsi que de l’accélération de notre offensive électrique et hybride avec notamment la nouvelle Zoe, la Twingo Z.E. et la technologie E-Tech [déployée sur les Clio, Captur et Mégane, ndlr] » a indiqué Olivier Murguet, membre du comité exécutif et directeur commercial et des régions du groupe Renault.

Un segment voué à l’électrification… ou à sa disparition

Commercialisée depuis 2014 et restylée l’année dernière, la Twingo 3 est la minicitadine la plus vendue en France… et la plus immatriculée en flottes ! Sur 50 942 unités écoulées l’an dernier, 9 894 exemplaires ont rejoint les parcs d’entreprises.

À noter que, si la Twingo s’offre une nette avance sur ses concurrentes, le segment où elle évolue est loin d’être figé. Plusieurs nouveautés thermiques, mais aussi électriques, sont arrivées en fin d’année ou attendues dans les prochains mois.

C’est notamment le cas de la triplette du groupe Volkswagen. Les Volkswagen up !, Skoda Citigo et Seat Mii ont succombé aux charmes de la fée électricité. Si la up ! reste disponible en version thermique, ses cousines tchèques et espagnoles ont définitivement délaissé leurs moteurs essence. Une stratégie également adoptée par Smart, qui propose désormais uniquement ses Fortwo et Forfour en version électrique…, ce qui devrait permettre à Renault de lancer rapidement sa Twingo Z.E. sur le marché.

Fruit du partenariat avec Daimler

Pour mémoire, la troisième génération de la petite puce du losange est le fruit concret du partenariat technique associant Renault et Daimler (maison mère de Mercedes et de Smart). La Twingo et le duo Fortwo/Forfour partagent la même base technique. Si la Fortwo est toujours fabriquée à Hambach, en Moselle, les Twingo et Forfour sont, elles, assemblées dans la même usine, en Slovénie.

En toute logique, la Renault Twingo Z.E. devrait bénéficier du même bloc électrique de 82 chevaux que ses cousines. Pour le savoir, il faudra patienter jusqu’au Salon de Genève, où elle devrait être officiellement présentée.

Mots clefs associés à cet article : Renault, Véhicule électrique, minicitadine

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter