Renault-Nissan/Daimler, alliance à trois…

Publié le par

“ À plusieurs, on est plus fort. ” Cette formule semble avoir guidé Renault-Nissan et Daimler, qui viennent de conclure un rapprochement. Le japonais et le français, déjà alliés, accueillent le constructeur germanique en leur sein. L’accord débouche sur une participation croisée, correspondant à 3,1 % du capital de chaque société. L’objectif de cette mesure est d’économiser 2 milliards d’euros.

JPEG - 10.2 ko
Le partenariat touchera les petits véhicules, et notamment les futures Smart Fortwo et Twingo, qui apparaîtront en 2013. Des versions électriques seront disponibles immédiatement. Mais la coopération ira plus loin, elle touchera aussi les utilitaires, ou encore les moteurs. Les hauts de gamme Infiniti et Mercedes, pour leur part, mettront en commun leurs mécaniques Diesel. Dans le domaine des utilitaires, le Vito disposera du même moteur Diesel ainsi que d’une transmission venant de l’alliance Renault-Nissan.

Des alliances en plusieurs domaines

Ce n’est pas tout, à compter de 2012, Mercedes-Benz ajoutera à sa gamme un nouveau VUL d’entrée de gamme, à la technologie made in Renault.

JPEG - 23.4 ko
Dieter Zetsche, président du conseil d’administration de Daimler et directeur de Mercedes, a déclaré : « Les talents se complètent parfaitement. Nous renforçons notre compétitivité dans le segment des petits véhicules et des véhicules compacts, et réduisons notre empreinte en CO2. Cela n’affectera nullement l’identité de chaque marque. »
JPEG - 22.3 ko
De son côté, Carlos Ghosn, P-DG de Renault-Nissan, a annoncé : « Daimler est un partenaire optimal pour Renault-Nissan car nous ne sommes pas concurrents. Nous nous complétons même très bien. Ensemble, nous allons élargir notre offre de produits, optimiser les ressources disponibles et développer des technologies innovantes indispensables pour les dix prochaines années. Nous allons produire nos propres batteries et définir des standards communs en matière d’électrique et d’hybride pour que ces véhicules deviennent abordables pour les clients. » Il faudra encore attendre quelques mois pour que les premières retombées de cette alliance se matérialisent.

Mots clefs associés à cet article : Mercedes-Benz, Nissan, Renault

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter