Recharge en Europe : une infrastructure en retard face à la demande de VE

Publié le par

Un nouveau rapport de l’Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA) vient de démontrer que le nombre de points de recharge dans l’UE s’avère insuffisant comparé à la croissance d’achat de véhicules électriques. De plus, les bornes seraient inégalement réparties entre les états membres.

Selon les conclusions de l'ACEA, seul 1 point de charge sur 7 dans l'UE serait un chargeur rapide. © European Union
Selon les conclusions de l'ACEA, seul 1 point de charge sur 7 dans l'UE serait un chargeur rapide. © European Union

Dans la deuxième édition de son étude annuelle intitulée « Faire la transition vers une mobilité zéro émission », enquête suivant les progrès de la zone UE en matière d’électromobilité, L’ACEA a évalué la disponibilité des infrastructures de recharge sur le Vieux continent et les résultats se révèlent décevants. Si les observations de l’organisme prouvent que les ventes de voitures électriques rechargeables en Europe ont augmenté de 110 % au cours des trois dernières années, elles mettent également en exergue un accès disparate à la recharge.

Il faut dire que, si les incitations financières des gouvernements ont favorisé l’adoption de VE (notamment auprès des particuliers), les investissements dans un maillage de recharge dense et démocratisé se sont faits plus rares. Pire, ils n’ont absolument pas suivi le rythme de croissance des ventes de véhicules électriques puisque le nombre de points de recharge n’a augmenté que de 58% en trois ans, soit moins de 200 000 nouvelles stations.

Un danger pour l’expansion des VE

De plus, selon les conclusions de l’ACEA, seul 1 point de charge sur 7 dans l’UE serait un chargeur rapide. Avec une faible capacité (moins de 22 kW), les points de charge « normaux », qui représentent la grande majorité des installations soit 171 239 points de charges, ne permettent donc pas d’effectuer un plein électrique à une vitesse acceptable, juge l’Association européenne des constructeurs automobiles.

© ACEA

Un fait « potentiellement très dangereux, car nous pourrions bientôt atteindre un point où la croissance de l’utilisation des véhicules électriques stoppe si les consommateurs concluent qu’il n’y a tout simplement pas assez de points de charge où ils doivent voyager ou qu’ils doivent faire la queue trop longtemps pour un chargeur rapide » a mis en garde le directeur général de l’ACEA, Eric-Mark Huitema.

Des contrastes forts selon les pays

Autre problématique ressortant de l’étude menée par l’ACEA : la localisation de ces points de charge. L’infrastructure existante demeure très inégalement répartie dans l’UE étant donné que seulement quatre pays – les Pays-Bas, l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni, ne couvrant que 27% de la superficie totale de l’Europe – concentrent plus de 75% de toutes les bornes recensées ! Avançant un exemple concret, l’ACEA assure d’ailleurs que « les Pays-Bas ont plus de 1000 fois plus de points de recharge que le pays avec le moins d’infrastructures, à savoir Chypre avec 38 points de recharge ».

Un décalage de moyens qui pousse l’ACEA à interpeller (encore une fois) la Commission européenne afin d’accompagner promptement les objectifs de déploiement de l’électromobilité auprès des états membres de l’UE dans le cadre de son plan de relance de l’industrie automobile et de son projet de "loi climat". « En gardant à l’esprit les ambitions plus élevées de l’Europe en matière de climat, il est maintenant encore plus urgent d’améliorer les exigences en matière d’infrastructure pour tous les véhicules alternatifs », a souligné Mark Huitema. D’autant que d’autres carburants "verts" font peu à peu leur apparition sur le marché, grignotant toujours plus de volumes, à l’image de l’hydrogène.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Borne de recharge, Marché Europe, Environnement, ACEA

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER