Quid des véhicules laissés sans conducteur ?

Publié le par

Décidément, il n’est de moment plus délicat, dans la gestion d’un parc automobile, que la restitution du ou des véhicules. C’est sensible, cela peut coûter cher, très cher…
Mais la situation est encore plus délicate quand un collaborateur quitte l’entreprise et que le gestionnaire ne sait plus quoi faire du véhicule. Lorsque l’on voit ce que coûtent les restitutions anticipées, mieux vaut éviter. La solution la plus fréquente, c’est d’essayer de faire passer la pilule à son successeur. Celui-ci récupère alors bien souvent un véhicule qu’il n’a pas choisi et qui n’est pas nécessairement en bon état. Or non seulement une telle attitude n’incite pas le nouveau conducteur à prendre soin du véhicule, mais surtout elle peut nuire à sa sécurité comme à l’image de marque de l’entreprise. Pour ces raisons, CEO, toujours à la pointe des nouveaux services, a lancé CEO In & Out, un service qui propose de récupérer ledit véhicule, de faire toute une série de contrôles de sécurité, un lavage complet et le plein de carburant… voire une révision et des travaux de carrosserie. Un service qui, de base, est tarifé entre 150 et 200 euros et qui, en ces périodes de prolongations de contrats initialisées par les loueurs, risque fort de prendre de l’ampleur. Il fallait y songer, CEO Car Caring a anticipé et l’a fait !

Mots clefs associés à cet article : LLD, Conciergerie

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter