Quelles sont les grandes villes du monde les plus favorables aux conducteurs ?

Publié le par

Selon un classement effectué par le fournisseur de pièces automobiles Mister Auto, mieux vaut rouler au Canada qu’en Inde. Et si, dans ce top 100 des plus grandes villes du monde, la France se situe au-dessus de la moyenne, le pays a encore de gros progrès à faire…

Un classement 2019 basé sur trois axes primordiaux que sont la sécurité, les infrastructures ainsi que le coût.
Un classement 2019 basé sur trois axes primordiaux que sont la sécurité, les infrastructures ainsi que le coût.

Sommes-nous chanceux sur les routes de nos contrées ou y a-t-il matière à envier nos voisins au volant ? Telle est la question à laquelle répond l’étude établie par Mister Auto.

Ce classement 2019 de 100 villes réparties sur les cinq continents fait ressortir une analyse routière nationale basée sur différents critères. Et notamment trois axes primordiaux que sont la sécurité (nombre de morts sur les routes,…), la qualité des infrastructures (état des axes de circulation, ancienneté des véhicules, vitesse, embouteillages…) et le coût de possession d’une voiture (prix du carburant, de la taxe de voirie…).

Calgary, oui ! Mumbai, aïe

De cette sélection mondiale – effectuée en fonction de la fiabilité des données recueillies par Mister Auto –, le grand gagnant est la métropole canadienne Calgary, avec un sans-faute et une note finale de 100/100. Il n’y a guère que sur la bonne tenue de ses routes que cette ville de l’Alberta se voit devancée par l’ensemble des agglomérations suisses. Berne se trouve d’ailleurs en quatrième position, au pied du podium général après Dubaï aux Émirats arabes unis et Ottawa, capitale du… Canada, encore !

Si le Nord a tendance à briguer une bonne partie du classement de tête – à l’exception de Perth en Australie (13e) ou de Singapour en Asie (23e) –, le Sud est surreprésenté en queue de peloton. En particulier l’Amérique du Sud (Brésil, Mexique et Colombie émergeant respectivement aux places 92 à 95) et l’Inde. Kolkata (ex-Calcutta) et Mumbai (ex-Bombay) s’inscrivent ainsi aux rangs d’avant-dernier et de dernier.

Les raisons principales de ces mauvais résultats sont la vitesse moyenne et la taxe de voirie calculée en fonction du salaire moyen. Concernant la qualité de l’air, c’est au Nigeria (Lagos précisément) que l’on respire le plus de fumées de pots d’échappement. Suivi du Pakistan et de la Chine.

La France à la traîne

Et notre douce France alors ? Est-elle si agréable en termes de conduite ? Couci-couça semble avancer le classement 2019 de Mister Auto. Il faut en effet descendre à la 35e place pour voir apparaître la première ville hexagonale : Toulouse (88,5/100). La ville Rose n’était pourtant arrivée que troisième dans la hiérarchie des meilleures communes françaises établie par lelynx.fr, derrière Lille et Montpellier.

Plus étonnant encore : Nice, en bas des statistiques nationales, se place 36e sur le plan international. Sans surprise néanmoins, Marseille et Paris sont les bonnets d’âne tricolores, en grande partie à cause des prix à la pompe.

Au niveau européen, l’Allemagne, la Suisse, la Suède et l’Autriche confirment leurs titres de bons élèves en toutes matières, avec des scores avoisinant les 90 et plus. Quant à Valence, en Espagne, elle talonne de très près notre localité niçoise avec 87/100. Il faut dire que la municipalité ibérique possède l’un des réseaux routiers les mieux entretenus et a beaucoup œuvré pour réduire les embouteillages.

Mots clefs associés à cet article : Statitistiques, Études, Marché d’État

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter