Quel bilan pour Arval en 2020 ?

Publié le par

Filiale de BNP Paribas, le loueur ne communique pas encore ses résultats financiers. Néanmoins, son rapport d’activité indique une nette croissance du nombre de véhicules loués, faisant de l’entreprise « le leader européen de la location longue durée ».

image d'illustration © Arval
image d'illustration © Arval

Arval se porte bien. Dans son rapport d’activité, le loueur indique « s’être distingué en 2020 avec une croissance largement supérieure à celle du marché ». En pratique, il est vrai que ses activités – à l’international comme en France – n’ont guère été plombées par la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Ainsi, Arval a terminé l’année 2020 avec 1 381 555 véhicules loués à l’international. Un volume en hausse de 6,4 % par rapport à l’année précédente.

« La flotte des clients entreprises a atteint le million de véhicules en 2020. La flotte retail (TPE / PME et particuliers) a connu une croissance de 15,7 %, dont 100 000 véhicules loués à des particuliers. La flotte en location moyenne durée a, elle, augmenté de 6 % », détaille la filiale de la BNP Paribas dans son rapport d’activité. Ce dernier indique également que l’entreprise accompagne 300 000 clients dans le monde, répartis dans une trentaine de pays.

Croissance maîtrisée en France

À l’échelle de l’Hexagone, Arval gérait 339 765 véhicules au 31 décembre 2020. Une flotte en progression de 1,5 % par rapport à 2019. « L’année 2020 a été marquée par un contexte sanitaire inédit. Cependant, nous avons su nous adapter très rapidement en proposant des solutions et des dispositifs d’accompagnement, tant auprès de nos clients qu’auprès de nos collaborateurs. Plus que jamais, nous nous sommes attachés à assurer une continuité d’activité sur l’ensemble de nos segments et les résultats sont au rendez-vous. Arval France a su aussi démontrer sa capacité de résilience face à cette crise, tout en renforçant son positionnement sur les solutions de mobilité durable. Je suis donc très confiant à atteindre les objectifs que nous nous fixons pour 2021, première année de notre nouveau plan stratégique », commente Ferréol Mayoly, directeur général d’Arval France, dans un communiqué.

Quelles perspectives pour 2021 ?

Comme l’indique le dirigeant, l’année 2021 sera marquée par la mise en œuvre concrète du plan stratégique Arval Beyond . « Cette stratégie repose sur un plan en cinq ans. Notre ambition est claire : au-delà du renforcement de notre business model historique, nous comptons devenir la référence du secteur en termes de solutions de mobilité durable. [...] Avec ce nouveau plan, nous nous engageons à offrir à nos clients une expérience de mobilité intégrée, à les accompagner dans leur transition énergétique, à leur garantir la simplicité avec des produits et services à la fois connectés et flexibles et à co-construire des offres innovantes et à forte valeur ajoutée avec de nouveaux partenaires », indiquait Alain Van Groenendael, le P-DG d’Arval lors de la présentation de ces nouvelles orientations.

Pour mémoire, cette feuille de route comprend quatre piliers majeurs :

  • Arval 360 Mobility qui axe le loueur « sur la mobilité en général, et non plus uniquement sur la voiture » (MaaS, LLD vélo, autopartage, ...).
  • Arval Good for you, Good for all avec l’objectif de 500 000 véhicules électrifiés mis à la route d’ici à 2025. Soit de quoi « réduire de 30 % les émissions de CO2 du parc géré » par le loueur.
  • Arval Connected & Flexible, programme « associant des technologies et services innovants qui font entrer les conducteurs dans une nouvelle ère de la mobilité et simplifient considérablement leur expérience » (paiement du stationnement intégré par exemple, ...).
  • Arval Inside : un programme qui « révèle la volonté d’Arval de partager son expertise avec une sélection de partenaires, dans l’optique d’innover ensemble pour proposer des offres de mobilité enrichies » et dont les premiers fruits voient le jour avec Sixt, CaixaBank ou encore Unicredi Bank Austria.

Mots clefs associés à cet article : Arval

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter