Prosegur adopte le fourgon électrique blindé MAN au sein de sa flotte

Publié le par

Au début du mois d’août, le constructeur MAN a fourni à l’entreprise spécialisée dans le transport de fonds et la télésurveillance le premier véhicule convoyeur d’argent à propulsion électrique.

Prosegur envisage d'acquérir davantage de modèles à propulsion électrique. (© MAN)
Prosegur envisage d'acquérir davantage de modèles à propulsion électrique. (© MAN)

Un nouveau venu intègre la flotte de près de 900 véhicules que compte la filiale allemande de l’espagnol Prosegur. Depuis plus d’un mois, le MAN eTGE participe en effet aux tournées quotidiennes de transport de fonds de la société sur l’ensemble du secteur de Potsdam, en périphérie de Berlin. Utilisé pour le transport interrégional, ce fourgon – équipé d’un blindage de classe FB3 réalisé par le transformateur Stoof International et conçu pour résister à la perforation d’une balle d’arme de poing – peut aussi effectuer des opérations en centre-ville grâce à sa motorisation 100 % électrique. Avec une autonomie de 120 à 130 kilomètres (115 kilomètres selon le cycle WLTP actuel), l’eTGE peut largement couvrir les courtes distances urbaines prévues par l’activité de Prosegur, s’établissant de 60 à 70 kilomètres par jour.

Un pari pour l’avenir

Si Prosegur teste actuellement le fourgon électrique de MAN, c’est parce que l’entreprise de transport de fonds a bien l’intention d’acquérir davantage de modèles à propulsion électrique. L’électromobilité des déplacements de ses équipes constitue d’ailleurs un enjeu crucial pour Jochen Werne, directeur du développement chez Prosegur Deutschland. « Compte tenu du fait que notre groupe transporte en toute sécurité l’équivalent de 550 milliards d’euros chaque année en utilisant tous les modes de transport, il est d’une importance vitale que nous assumions notre rôle de moteur de l’innovation [et] la responsabilité de faire des affaires dans un environnement durable », souligne ce dernier.

Il demeure toutefois une problématique de taille résidant dans la charge utile du véhicule, limitée par le blindage de sécurité obligatoire pour le transport de valeurs diverses. Le constructeur et le carrossier ont donc été confrontés au défi d’utiliser des matériaux extrêmement légers ayant la même classe de résistance que l’engin. Ce dernier, à vide, pèse 3 150 kilos et peut embarquer un maximum de trois personnes, chauffeur compris.

Mots clefs associés à cet article : Fourgon, Véhicule électrique, Flotte, Transport routier, Electromobilité, MAN, Convoyage

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER