Prius rechargeable, le test démarre à Strasbourg

Publié le par

Très en avance dans le domaine de l’écologie et des transports “propres”, Strasbourg passe à l’hybride rechargeable. Une centaine de Toyota Prius hybrides rechargeables (PHR) vont donc être louées à des collectivités territoriales ou à des entreprises publiques ou privées de la région. Une trentaine d’entre elles sont partenaires de l’opération. Pour l’instant, et pour trois ans encore, il ne s’agit que d’un test grandeur nature. Ces autos font partie du programme d’essai lancé par Toyota et qui concerne 600 PHR dans le monde. Pour alimenter ces modèles, le constructeur s’est allié à EDF, qui mettra en place à terme près de 150 bornes de recharge. Dans un premier temps, les utilisateurs devront se contenter de quatre bornes, implantées en ville. Mais d’autres vont suivre, de trois types : une cinquantaine sont attendues au domicile de certains conducteurs, 70 sur les parkings des entreprises, et le reste dans la rue.

JPEG - 34.9 ko
La Prius Plug-In dispose de 20 kilomètres d’autonomie en mode électrique.
Curieusement, alors qu’EDF promettait la possibilité de se brancher sur n’importe quelle prise domestique voilà encore quelques mois, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Des prises spécifiques ont été créées pour des “ raisons de sécurité ”, nous dit-on. En fait, elles permettront surtout à l’électricien de récolter un abonnement de 30 euros HT par mois auprès des utilisateurs. Un forfait certainement plus rentable que les pleins de 1 h 30 à 40 centimes d’euro en moyenne pour recharger les batteries lithium-ion de la Prius !

La Prius fabriquée à Valenciennes ?

Roland Ries, maire de Strasbourg, vice-président de la communauté urbaine de Strasbourg en charge des transports, a rappelé que sa ville avait mis en place une politique de déplacements propres s’appuyant notamment sur le vélo et le tram depuis une vingtaine d’années. Curieusement, personne ne l’a contredit au cours de la conférence de presse quand il a affirmé que la Prius était construite à Valenciennes !

JPEG - 56.2 ko
La Prius Hybride rechargeable est proposée à 600 euros HT par mois.
Toyota a choisi de proposer ses nouvelles hybrides rechargeables à 600 euros HT par mois, sur 36 mois, soit un tarif équivalent à celui d’une Prius classique. Selon la marque, ce modèle rechargeable est plus écologique. Il permet de rouler en mode électrique sur 20 kilomètres (plutôt une quinzaine en utilisation réelle), quand la Prius classique ne dépasse pas 2 kilomètres. Par ailleurs, elle rejette 59 g/km de CO2 seulement et peut atteindre 100 km/h en électrique, mais pas très longtemps. La PHR emporte 150 kg de batteries, soit 110 kg de plus que la Prius. La commercialisation de l’auto est attendue pour fin 2012, soit bien après l’arrivée des premières électriques Renault ou Nissan.

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter