Premier crash test piéton-automobiliste pour le conseil général de l’Orne

Publié le par

Tous ceux qui ont des enfants leur ont appris (tout du moins je l’espère) qu’il FAUT toujours traverser derrière un car, un bus… ou, mieux encore, attendre qu’il reparte avant de traverser pour le faire dans les meilleures conditions de visibilité possibles. Car, lors d’un choc entre un piéton et un véhicule, le premier ne fait malheureusement pas le poids. Un enseignement à rappeler aux collaborateurs des entreprises qui sont eux-mêmes la plupart du temps parents. Attention donc aux bus et autres cars arrêtés, un piéton peut toujours surgir derrière ou pire… devant !
C’est ainsi que le conseil général de l’Orne a souhaité sensibiliser les 17 000 enfants du département qui empruntent, plusieurs fois par jour, ces modes de transport. Outre le fait que 600 arrêts de bus seront ainsi sécurisés d’ici à la fin 2010, le conseil général a voté un programme sur 5 ans et 5 millions d’euros pour sécuriser les 600 points d’arrêt déterminés comme prioritaires. Et pour mieux sensibiliser les élèves à cette problématique, le conseil général a réuni un certain nombre de collégiens pour assister à un crash test sur le sujet.
Si l’on peut considérer que 200 collégiens sur les 17 000 enfants du département ayant assisté à l’événement représentent un chiffre dérisoire, il est à noter qu’un film pédagogique réalisé lors de ce crash test sera diffusé dans l’ensemble des établissements scolaires du département puis de France et surtout visible sur le site des 11-15 ans ornais : www.tavidado.orne.fr.

Mots clefs associés à cet article : Assurance

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter