Pourquoi les véhicules électriques coûtent plus cher en Europe qu’en Chine ?

Publié le par

Selon les chiffres de Jato, les VE seraient presque deux fois moins chers sur le marché chinois que sur celui européen ou américain. Une tendance qui s’expliquerait par plusieurs facteurs, économiques mais aussi politiques.

Les incitations et la forte intervention gouvernementale ont joué un rôle crucial pour aider le marché chinois des VE à prospérer. © DR
Les incitations et la forte intervention gouvernementale ont joué un rôle crucial pour aider le marché chinois des VE à prospérer. © DR

Certes, selon l’édition de juillet de l’European Electric Car Report, le marché des voitures particulières électrifiées d’Europe de l’Ouest a dépassé celui de la Chine en termes de volume de ventes sur les sept premiers mois de l’année 2020. Malgré cette belle santé d’achat, le Vieux Continent a un cran de retard dans la course à l’électrification automobile par rapport à l’Empire du Milieu en termes de grille tarifaire. En témoignent les importantes différences de prix, rapportées par Jato, entre un modèles « branché » chinois, s’établissant environ à 30 dollars, contre 48 dollars pour une voiture électrique en Europe et jusqu’à 55 dollars pour un VE américain. Soit respectivement + 52 et + 58 % en 2019 !

JPEG - 37.1 ko

L’accent mis sur une production locale…

La raison de tels écarts : en Chine, l’abordabilité des VE a depuis longtemps été placée au cœur de la production, que les équipementiers ont axé sur un segment local et bon marché. Quand l’UE décidait de promouvoir les véhicules électriques premium, la Chine s’est plutôt concentrée sur des modèles à bas coûts, favorisant ainsi leur adoption par une large partie des consommateurs. Le pays a également été pionnière dans la production et la vente de SUV électriques, tandis que l’Europe et les États-Unis ont concentré leurs efforts sur les véhicules de taille moyenne : un choix qui s’est avéré déterminant dans sa croissance industrielle et impactant sur le prix de détail moyen des véhicules électriques.

… et un catalogue abondant

Cette pénétration des ventes de VE sur le marché chinois bénéficie également d’une gamme beaucoup plus étoffée. Les constructeurs chinois proposent ainsi 138 modèles de véhicules électrifiés contre une soixantaine seulement en Europe et une petite vingtaine pour les Etats-Unis. Une sélection élargie qui offre de répondre à un maximum d’attentes des usagers tandis que sur les marchés concurrents, trouver la voiture correspondant à ses besoins semble plus compliqué. Et comme si cela ne suffisait pas, les incitations et la forte intervention gouvernementale ont joué un rôle crucial pour aider le marché chinois des VE à prospérer.

JPEG - 38 ko

Investissements dans les entreprises en démarrage, subventions à la consommation, construction d’un réseau d’infrastructure de recharge national solide… Autant d’approches qui ont su contribuer à renforcer la confiance des consommateurs envers l’électrique made in China. Cependant, l’élan du marché asiatique pourrait bien ralentir dans les années à venir avec l’arrêt programmé des subventions gouvernementales en 2022. Sans oublier le fait que le marché européen des VE croît à vitesse constante, rendant de plus en plus probable une potentiel hégémonie de l’Europe sur ce créneau. Même si, à l’heure actuelle, les fabricants occidentaux se tournent toujours vers l’Asie pour s’inspirer en matière de technologie automobile et de connectivité.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Borne de recharge, Études, Marché Europe, Marché d’État

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER