Pourquoi Izivia débranche le réseau Corri-Door

Publié le par

Filiale d’EDF spécialisée dans les solutions de recharge pour véhicules électrifiés, Izivia (ex-Sodetrel) vient de mettre hors tension plusieurs centaines de bornes du réseau Corri-Door. Des points de charge situés sur autoroute.

Des bornes de recharge Izivia sur le parking de l'aire d'Orléans-Gidy, sur l'A10. (© Antonin Moriscot / A&E)
Des bornes de recharge Izivia sur le parking de l'aire d'Orléans-Gidy, sur l'A10. (© Antonin Moriscot / A&E)

Recharger un véhicule électrique lors de grands trajets va (re)devenir compliqué. Les automobilistes circulant sur autoroute ont pu apprendre, ces derniers jours, via les panneaux à messages variables des concessionnaires autoroutiers, l’indisponibilité des bornes Corri-Door implantées sur les aires de repos.

Opérateur de bornes de recharge rapide et créateur du réseau Corri-Door, Izivia a débranché, au cours du mois de février, plusieurs centaines de ses bornes. Ce sont, plus précisément, 189 bornes sur les 217 du réseau qui « ont été mises en indisponibilité », confirme l’entreprise.

Dans un message adressé à ses clients, l’opérateur indique que cette action résulte du « principe de précaution » puisqu’à « la suite de deux incidents techniques, des risques de sécurité étaient apparus sur deux bornes d’un même fabricant. »

Selon nos confrères du quotidien économique Les Échos , le matériel incriminé provient de l’entreprise EVtronic, une jeune entreprise détenue par une filiale d’Engie.

Des ajustements tarifaires prévus

Alors qu’il n’y a désormais plus que 28 bornes en fonctionnement (celles d’un autre fabricant, ndlr), Izivia précise que celles identifiées comme défectueuses « seront retirées selon un calendrier défini prochainement ». L’opérateur du réseau Corri-Door ajoute qu’elles ne seront pas remplacées à 100 %. Dans les prochaines semaines, seules 40 à 50 bornes - dont celles non affectées par le problème technique détecté - seront fonctionnelles.

En conséquence, les abonnés au réseau, détenteurs des Pass Zen et Premium, « recevront une proposition d’évolution de leur abonnement ». Enfin le coût de leur abonnement - mais pas de leur consommation - ne sera pas facturé pour le mois de février.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Autoroute, Electromobilité, Sodetrel, Izivia, Véhicule électrifié , Recharge électrique, Bornes de recharge

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter