Porsche lance le Cayenne Coupé

Publié le par

Porsche agrandit sa famille de SUV. Après le Cayenne et le petit Macan, le Cayenne Coupé rejoint le catalogue du constructeur sportif afin de toucher « une clientèle plus jeune attachée aux valeurs d’exclusivité et très axée sur la performance ».

Porsche cède à la mode du SUV coupé.
Porsche cède à la mode du SUV coupé.

Porsche aime décidément casser les codes. Alors qu’elle vient de fêter son 70e anniversaire, la marque sportive (propriété du groupe Volkswagen) prend le risque, une nouvelle fois, de heurter la sensibilité de ses fans de la première heure.

Après avoir introduit en 2001 un SUV dans sa gamme (le Cayenne), osé commercialiser un véhicule roulant au gazole en 2009 (le Cayenne avec le bloc 3.0 lV6 TDI), renoncé à ses moteurs flat-six atmosphériques en 2015, voilà que Porsche ajoute un SUV coupé à son catalogue : le Cayenne Coupé.

À ceux qui s’interrogent de la pertinence d’un tel modèle dans la gamme, Detlev von Ploten répond ainsi : « Tous nos véhicules sont des voitures de sport, même les Panamera, Macan et Cayenne. Ils sont l’option la plus sportive sur leurs segments respectifs et portent tous les gènes de la 911. »

Ce membre de la direction des ventes et du marketing poursuit : « Nous élargissons notre gamme afin d’offrir à nos clients du monde entier ce qu’ils veulent. Et les coupés sont évidemment une tendance dans le segment des SUV. » Une tendance lancée en 2008 par BMW avec le X6 à laquelle ont répliqué Mercedes, Audi et plus récemment Renault avec l’Arkana, réservé au marché russe dans un premier temps.

>> À lire aussi : Porsche a signé un nouveau record de ventes en 2018

Traitement intérieur exclusif

Basée sur la troisième et actuelle génération de Cayenne, cette déclinaison s’en distingue par sa ligne de toit fuyante, ses portières spécifiques et sa poupe légèrement redessinée. « La ligne de toit plus raide donne au Cayenne Coupé une apparence encore plus dynamique et le positionne comme le modèle le plus sportif du segment », abonde Michael Mauer, vice-président du Style de Porsche.

De série, le Cayenne Coupé sera livré avec un toit intégralement vitré, offrant aux passagers « une sensation d’espace extraordinaire » selon Porsche, qui proposera en option un toit en carbone. À l’arrière, la banquette trois places du Cayenne classique cédera la place à une banquette ne proposant que deux assises, implantées « 30 millimètres plus bas que dans le Cayenne » afin d’offrir une garde au toit suffisante. Enfin, selon le constructeur, le volume de coffre du Cayenne Coupé est de 625 litres.

>> À lire aussi : [Vidéo] - Essai Porsche Cayenne e-Hybrid : puissance économique

Sous le capot, le Porsche Cayenne Coupé ne sera proposé, au lancement, qu’avec deux blocs turbocompressés. Ont été retenus un six-cylindres 3.0 l de 340 chevaux et 450 Nm de couple et un V8 4.0 l biturbo de 550 chevaux et 770 Nm de couple.

D’ores et déjà le Cayenne Coupé est disponible à la commande, le véhicule arrivant en concessions au mois de mai. Porsche France ne communique pas encore les tarifs de ce nouveau modèle, mais en Allemagne le Cayenne Coupé débute à 83 711 euros. La version Cayenne Turbo Coupé est facturée 146 662 euros.

Mots clefs associés à cet article : Porsche, SUV, SUV Coupé

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter