Porsche a signé un nouveau record de ventes en 2018

Publié le par

La filiale du groupe Volkswagen alliant sportivité et luxe a vu ses ventes croître de 4 % dans le monde en 2018 grâce aux succès des SUV Macan et Cayenne.

Modèle emblématique de la marque, la 911 a vu ses ventes croître de 10 % l'an passé.
Modèle emblématique de la marque, la 911 a vu ses ventes croître de 10 % l'an passé.

Porsche se porte très bien. La firme de Stuttgart a vendu 256 255 véhicules l’an dernier à travers le monde, contre 246 376 véhicules en 2017. Cela correspond à une croissance de 4 % de ses ventes en un an.

Dans le détail, les livraisons de sportives, SUV et berlines ont régressé en Europe (– 4 % à 77 216 unités) mais ont progressé en Amérique de 4 % (70 461 immatriculations au total) et dans la région Asie-Pacifique, Afrique, Moyen-Orient (10 % à 108 578 unités).

Les modèles les plus plébiscités par les clients sont les SUV Macan et Cayenne, la Panamera et bien sûr l’iconique 911, indique Porsche dans un communiqué. Ainsi, le Macan est la Porsche la plus vendue dans le monde avec 86 031 véhicules livrés.

Son grand frère, le Cayenne, arrive juste derrière avec 71 458 immatriculations. « De tous les modèles de série, la Panamera a enregistré le plus haut pourcentage de croissance avec une hausse de 38 % résultant à 38 443 livraisons », souligne Porsche.

La 911 continue de séduire les acheteurs

Modèle emblématique de la marque, la 911 a vu ses ventes croître de 10 % l’an passé (à 35 573 livraisons), alors même qu’a été annoncé le lancement d’un nouvelle génération. « Nous avons célébré la première mondiale de la nouvelle 911 en fin d’année à Los Angeles, et pourtant notre icône sportive a une fois de plus séduit davantage de clients en 2018 que l’année précédente » rapporte Detlev Von Platen, membre du directoire de Porsche en charge des ventes et du marketing.

Celui-ci est cependant conscient qu’en 2018 les ventes en Europe ont été inférieures à celles de l’année 2017. Espérant que l’année à venir sera meilleure, il met cette contre-performance sur le compte du « passage au nouveau cycle de test WLTP, à la généralisation du filtre à particules essence et à l’arrêt des moteurs Diesel depuis février 2018 ».

Mots clefs associés à cet article : Porsche, Immatriculations, Marché Europe

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER