Plastic Omnium et Elringklinger associés pour la mobilité hydrogène

Publié le par

Le spécialiste de pièces de carrosserie et de systèmes dépolluants s’est allié à l’équipementier allemand pour donner naissance à Ekpo, une coentreprise développant une pile à combustible.

© DR
© DR

Et si la mobilité de demain faisait la part belle à l’hydrogène ? C’est le pari qu’ont fait Plastic Omnium et ElringKlinger en unissant leurs compétences respectives pour fabriquer des piles à combustible de série. Pour accompagner cette production, les deux acteurs ont donc signé un accord qui a permis de créer une coentreprise dédiée nommée Ekpo Fuel Cell Technologies. Celle-ci sera détenue à 60 % par ElringKlinger et à 40 % par Plastic Omnium.

Il faut dire qu’ElringKlinger possède un savoir-faire de plus de vingt ans dans le domaine de l’hydrogène. Son activité – employant plus de 150 personnes et détenant un portefeuille de plus de 150 brevets dans les composants de piles à combustible – ainsi que ses capacités de R&D seront donc mis à profit pour promouvoir ce carburant alternatif à travers l’entité Ekpo. Plastic Omnium, de son côté, investira 100 millions d’euros dans cette nouvelle entreprise commune afin d’accélérer l’innovation. Le groupe industriel français fera également bénéficier la société de sa présence mondiale et de son important portefeuille de clients internationaux, sans oublier de son expertise technologique en matière de stockage de systèmes à hydrogène.

De l’hydrogène pour tous

JPEG - 69.7 ko
Pile à combustible Ekpo.

Dotée de tous les atouts pour réussir, Ekpo Fuel Cell Technologies envisage de proposer sa gamme de piles à combustible à un large panel d’utilisateurs comprenant notamment des fournisseurs de systèmes à hydrogène intégrés. Quant à la capacité de production annuelle de la coentreprise, elle pourrait dépasser les projections initiales de 10 000 unités par an si le carnet de commandes évolue positivement. Un succès dont les dirigeants des deux entreprises, Laurent Favre et Dr. Stefan Wolf, ne semblent pas douter puisque « nos deux entreprises, cotées en bourse, sont chacune adossées à un actionnaire familial et partagent les mêmes valeurs. »

« Nous bâtissons ensemble un acteur leader du développement, de la conception, de la production et de la commercialisation des piles à combustible pour les voitures particulières, les utilitaires, les bus et les camions et pour d’autres applications mobiles » ajoutent-ils aussi, convaincus de « libérer le potentiel de marché de masse pour l’hydrogène et [ainsi] contribuer à la mobilité neutre en matière de gaz à effet de serre. »

Mots clefs associés à cet article : CO2, Hydrogène, Mobilité hydrogène

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter