Peugeot 508, inspiration premium

Publié le par

Avec la nouvelle 508, Peugeot effectue un pas de plus en direction de l’univers premium. La berline française s’inspire de toute évidence des productions d’outre-Rhin par sa morphologie et son niveau d’équipement. Elle se distingue toutefois avec sa planche de bord avant-gardiste.

La nouvelle Peugeot 508 sera commercialisée à partir du mois de septembre.
La nouvelle Peugeot 508 sera commercialisée à partir du mois de septembre.

Les berlines du segment D ne font plus recette, tout du moins dans leur silhouette classique 4 portes avec malle de coffre. Pour se sortir de l’impasse, les constructeurs ont dégainé les berlines 5 portes fastback. Des modèles tels que l’Audi A5 Sportback, la BMW Série 4 Gran Coupé, la Volkswagen Arteon ou encore l’Opel Insignia Grand Sport, à mi-chemin entre la berline et le coupé, illustrent cette évolution de morphologie.

C’est aujourd’hui au tour de Peugeot de succomber à cette nouvelle mode avec la 508. Plus basse (1,40 m de haut) et plus compacte (4,75 m de long) que sa devancière, la lionne a tout pour séduire les automobilistes anti-SUV. La nouvelle 508 fait preuve de caractère avec des lignes acérées et plutôt bien équilibrées. Des porte-à-faux relativement courts et un empattement allongé (2,79 m) sont au programme.

Un habitacle innovant

Le réel point fort de la 508 sera incontestablement son habitacle, plus précisément sa planche de bord. Peugeot nous sert sans surprise le fameux i-cockpit qui fait le succès actuel des 3008 et 5008. On retrouve ainsi le volant compact, les touches piano, le grand écran tactile capacitif de 10 pouces et le combiné tête haute à dalle numérique de 12,3 pouces. L’ensemble apparaît même encore plus abouti que sur la gamme SUV.

JPEG - 1.4 Mo
L’habitacle se veut haut de gamme avec le i-cockpit et des matériaux nobles tels que le bois naturel.

Ajoutons que la 508 n’aura pas à rougir face à la concurrence germanique en termes d’équipements. Peugeot a mis l’accent sur les aides à la conduite avec le système de vision de nuit en porte drapeau, sur le confort avec des sièges massant et sur la vie à bord avec un système hifi Focal et de nombreuses prises USB.

Les futurs acquéreurs apprécieront également le volume de coffre intéressant (487 litres) ainsi que les bienfaits de la plateforme EMP2. Grâce à cette dernière, la 508 gagne 70 kg en moyenne par rapport à la génération précédente. Peugeot annonce par ailleurs avoir optimisé l’acoustique du véhicule avec, entre autres, des vitrages plus épais.

Des rejets de CO2 contenus

La 508 embarque enfin toutes les motorisations de dernière génération du groupe PSA conformes à la norme Euro 6.c. En essence, le PureTech 180 ch EAT8 et le PureTech 225 ch EAT8 sont mobilisés. En diesel, la gamme est plus étoffée avec les BlueHDi 130 ch BVM6, BlueHDi 130 ch EAT8, BlueHDi 160 ch EAT8 et BlueHDi 180 ch EAT8.

Notons que Peugeot annonce des rejets de CO2 contenus, allant de 123 à 131 g/km en essence, et de 98 à 124 g/km en diesel. Précision d’importance, ces niveaux sont calculés selon les nouvelles dispositions techniques de la norme WLTP. Les clients amateurs de motorisations alternatives seront servis à l’automne 2019 avec une offre essence hybride rechargeable.

Peugeot exposera bien entendu son nouveau porte-drapeau à lors du prochain de Salon de Genève en attendant une commercialisation en septembre 2018.

JPEG - 565.7 ko
La 508 dispose de feux arrière full led tridimensionnels.

Mots clefs associés à cet article : Peugeot

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER