Paris, ville la plus congestionnée de France selon TomTom Traffic Index

Publié le par

La capitale française se classe comme la métropole la plus embouteillée de France et occupe le 42e rang au niveau mondial, d’après les chiffres avancés par le spécialiste des technologies de localisation TomTom.

Le niveau de congestion moyen mondial est de 29 %. (© DR)
Le niveau de congestion moyen mondial est de 29 %. (© DR)

La neuvième édition du Traffic Index de TomTom, qui offre un aperçu de la circulation dans les principales agglomérations urbaines, vient de paraître. Et autant dire que les résultats ne sont pas spécialement reluisants pour la France. Nos routes s’avèrent en effet sujettes aux bouchons plus que de raison. De plus, sur les vingt-cinq villes françaises analysées par l’étude de TomTom, seules quatre voient leur indice d’embouteillage baisser en 2019 : Marseille, Montpellier, Saint-Étienne et Avignon.

Congestion capitale

Paris, elle, s’inscrit comme l’agglomération la plus embouteillée de France – devant Marseille, Bordeaux, Grenoble et Nice – avec un niveau de blocage évalué à 39 %. Ce qui équivaut à une augmentation de 3 % entre 2018 et 2019. À l’échelle mondiale, elle s’impose à la 42e place sur 416 quand, à l’échelle de l’Europe, elle termine 19e sur 239.

En moyenne, ce sont donc 163 heures (soit six jours et dix-neuf heures) qui sont perdues par les automobilistes dans leurs véhicules aux heures de pointe. Un constat qui ne s’est pas arrangé à la fin de l’année, où les grèves générales ont rendu les axes parisiens encore moins praticables. Le 6 décembre 2019, au deuxième jour du mouvement social, le niveau de blocage a, par exemple, atteint 78 % ! Un record quand, le 15 août – date où le trafic a été le plus fluide –, il n’était que de 8 %…

Tout le monde à l’arrêt

Selon les chiffres issus des mesures de vitesse de la base de données du trafic TomTom, nos voisins par-delà les frontières n’ont pas de bilan plus enviable. Alors que le niveau de congestion moyen mondial est de 29 %, 57 % des métropoles du monde constatent une augmentation de leur taux d’embouteillage.

© TomTom Traffic Index

Sans surprise, ce sont les villes indiennes qui trustent le haut du classement, parmi lesquelles Bangalore (1er), Mumbai (4e) et Pune (5e). Entre elles s’intercalent Manille, aux Philippines (2e), et Bogota, en Colombie (3e). Sur le Vieux Continent, ce sont les villes de l’Est et de l’Asie mineure qui constituent le podium (avec Moscou, Istanbul et Kiev en tête). Puis la ville irlandaise de Dublin, en 6e position faute d’infrastructures autoroutières suffisamment importantes. Un triste palmarès qui confirme l’observation établie par Mister Auto en novembre dernier.

Mots clefs associés à cet article : TomTom, Études, Embouteillages

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2019

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2019
    COMMANDER