PSA cède 7 % de Faurecia pour assurer la fusion avec FCA

Publié le par

Le groupe PSA vient de procéder avec succès à la cession de 7 % du capital de l’équipementier Faurecia. Une étape indispensable pour obtenir les autorisations nécessaires à la fusion avec FCA.

Stellantis, le futur groupe formé par PSA et FCA, ne doit pas être actionnaire majoritaire de Faurecia. © Faurecia
Stellantis, le futur groupe formé par PSA et FCA, ne doit pas être actionnaire majoritaire de Faurecia. © Faurecia

Le groupe PSA vient de vendre 7 % du capital de Faurecia. Le constructeur a procédé à un placement privé par voie de construction d’un livre d’ordres réservé à des investisseurs institutionnels. Cette cession a généré une somme de 308 millions d’euros.

Ce montant sera distribué aux actionnaires de Stellantis, après la réalisation de la fusion et sous réserve de l’approbation du conseil d’administration et des actionnaires de Stellantis. À l’issue de ces procédures, PSA distribuera également en nature les 39 % du capital de Faurecia que le groupe détiendra encore. Cette opération est une étape indispensable pour obtenir les autorisations réglementaires nécessaires à la fusion avec FCA.

>> À lire aussi : FCA + PSA = Stellantis

En effet, Stellantis, le futur groupe formé par PSA et FCA, ne doit pas être actionnaire majoritaire de Faurecia. Les actionnaires du constructeur détiendront une participation au sein du capital de l’équipementier. En fusionnant, les deux constructeurs vont former un géant de l’automobile au niveau mondial. Le poids de ce futur ensemble ne doit pas constituer un moyen de pression auprès de ses fournisseurs et des équipementiers.

Mots clefs associés à cet article : Économie, PSA, FCA - Fiat Chrysler Automobiles, Faurecia

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER