PME, accession au crédit en baisse et conditions à la hausse !

Publié le par

Dans le contexte de crise actuel, l’une des principales difficultés rencontrées par les entreprises (dont les PME) concerne la restriction de l’accès au crédit comme au crédit-bail. Parallèlement à cette frilosité, on observe un durcissement des conditions d’accès à ces modes de financement, qui se traduit par une hausse des garanties exigées.
Une récente étude du service économique de la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises) menée sur un panel de sociétés de commerce, de services et d’industries, réparties sur l’ensemble des régions françaises, fait ressortir que 34,47 % d’entre elles ont rencontré une plus grande frilosité des banques. Car ces dernières :
– refusent de plus en plus d’assurer seules la prise de risque et préfèrent un cofinancement par pool bancaire (partage du risque) ;
– augmentent leur niveau de couverture (cautions, contre-garanties, nantissements, voire blocage des comptes courants…) et ce jusqu’à hauteur de 200 % du crédit, tout en augmentant leurs coûts d’intervention (taux du crédit, frais de dossiers, cotisations…) ;
– allongent les délais d’acceptation, durcissent les relations, remettent en cause les facilités de caisse. Sans compter les découverts, qui engendrent plus rapidement des frais. Certains banquiers vont même jusqu’à reporter quelques-unes de leurs propres charges (frais de comptage de monnaie, taxation de certains placements automatisés…) sur les entreprises, qui se retrouvent alors avec de nouvelles charges fixes à payer.

Bref tout le contraire de ce pourquoi les banques existent alors qu’elles sont devenues un point de passage obligé ! Ainsi traitées, les entreprises sont touchées au niveau de leur trésorerie, qui doit désormais prendre en compte les nouveaux délais de paiement imposés, depuis de 1er janvier 2009, par la LME (loi de modernisation de l’économie). De même, et par la force des choses, les investissements nécessaires se voient repoussés d’autant.

Mots clefs associés à cet article : Crédit classique, Crédit-bail, Entreprises

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER