Optimum Automotive procède à une levée de fonds de 14 millions d’euros

Publié le par

Le leader aixois de la gestion de flotte connectée et de la télématique vient d’annoncer avoir rassemblé un pécule de 14 millions d’euros auprès de plusieurs acteurs, dont Amundi et Paris Fonds Vert. Un beau montant qui sera investi dans son développement, sur le continent africain notamment.

Paris Fonds Vert, géré par Demeter, a investi 8 millions d'euros.
Paris Fonds Vert, géré par Demeter, a investi 8 millions d'euros.

Comptant parmi ses clients 4 000 entreprises et plus de 80 000 véhicules sous contrat, Optimum Automotive s’inscrit, depuis sa création par Daniel Vassallucci en 2006, comme une figure incontournable du marché de la gestion de flotte. Pas étonnant donc que les créanciers aient été si nombreux à alimenter le portefeuille de la société jusqu’à 14 millions d’euros.

Une diversité de partenaires financiers

Dans le détail, Paris Fonds Vert, géré par Demeter (acteur européen majeur du capital investissement pour la transition énergétique et écologique) et soutenu par la ville de Paris, a ainsi versé 8 millions d’euros dans l’affaire. Amundi Private Equity Funds, qui accompagne les PME françaises dans leur croissance a, lui, participé à hauteur de 2 millions d’euros, tandis que les actionnaires financiers historiques de l’entreprise ont rassemblé quelque 3 millions d’euros.

Précisément, la Région Sud Investissement a avancé 2 millions d’euros, le fonds Cap Développement (géré par A+Finance) a mis 1,5 million d’euros sur la table quand la SCR Provençale et Corse, filiale de la Banque Populaire Méditerranée, a fourni un demi-million d’euros.

Faire évoluer les marchés et l’éventail d’options proposées

« Cette levée de fonds […] est sans nul doute le point de départ de la construction d’un groupe international français », prédit Daniel Vassallucci, qui conserve la présidence de la société à l’issue de cette opération. Avec ces 14 millions d’euros, Optimum Automotive aspire en effet à poursuivre son implantation sur le marché français, mais aussi à étendre son offre à de nouveaux marchés européens et africains. Des territoires sur lesquels l’entreprise a d’ailleurs déjà débuté une première extension, en 2015, à travers ses filiales marocaine et ivoirienne.

Autre point de développement que devrait permettre cette importante levée de fonds : «  Une accélération de la mise en œuvre de la stratégie de services complémentaires à valeur ajoutée proposés aux gestionnaires, comme le conseil ou la gestion déléguée », ajoute Daniel Vassallucci. Autant de services augmentés perçus comme « un accélérateur de la conversion des flottes vers la mobilité verte et notamment vers le véhicule électrique » souligne Lionel Cormier, managing partner de Demeter, pour justifier l’intérêt de Paris Fonds Vert à soutenir l’activité d’Optimum Automotive.

Mots clefs associés à cet article : Flotte, Gestionnaire de parc, Optimum Automotive Group, Télématique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter