Opel avance un nouveau fourgon électrique : le Combo-e Cargo

Publié le par

En décembre dernier, le groupe PSA avait promis l’arrivée de ses fourgonnettes électriques courant 2021. Après l’ë-Berlingo Van il y a quelques jours, c’est donc au tour de l’Opel Combo-e Cargo de se dévoiler. Et autant dire qu’il ne manque pas d’atouts pour séduire les pros…

Ce fourgon électrique aux multiples qualités débarquera en concession cet automne, selon les prévisions d’Opel. © Opel Automobile GmbH
Ce fourgon électrique aux multiples qualités débarquera en concession cet automne, selon les prévisions d’Opel. © Opel Automobile GmbH

Le constructeur allemand affilié au groupe PSA – qui vient de fusionner avec FCA sous la bannière Stellantis – affiche la couleur pour le futur de sa gamme et celle-ci est verte. Sans surprise, le nouveau fourgon d’Opel, le Combo-e Cargo, entend s’inscrire comme l’utilitaire électrique idéal pour les entreprises et indépendants circulant en zones urbaines. Doté d’un moteur électrique de 100 kW (136 ch) et d’une batterie lithium-ion de 50 kWh, ce véhicule zéro émission bénéficie d’une propulsion silencieuse qui lui assure un accès sans restriction aux centres-villes, de jour comme de nuit. De même, il affiche une autonomie pouvant aller jusqu’à 275 kilomètres selon le type de parcours.

Simplifier la recharge

Concernant le plein électrique du Combo-e Cargo, « les clients peuvent recharger la batterie à 80% en 30 minutes environ sur une borne de recharge publique » garantit Opel. Une aubaine quand on sait que, pour les professionnels, le temps c’est de l’argent. Dans une optique de praticité optimale, le fourgon peut d’ailleurs se brancher sur une grande diversité d’infrastructures énergétiques, allant de la wallbox à la borne de recharge rapide. « Il peut même se contenter d’un simple câble pour la recharge à partir d’une prise de courant domestique », précise Opel.

Afin de rendre l’utilisation du Combo-e Cargo aussi pratique que possible, la marque à l’éclair ouvre sa possession à des solutions spécifiques aux véhicules électriques comme « OpelConnect », « MyOpel » et « Free2Move Services ». La fonction « Charge My Car » de l’application « Free2Move » permet notamment de visualiser les plus de 220 000 points de recharge accessible dans toute l’Europe et de payer son « plein » par son biais. « OpelConnect », lui, offre de nombreuses options comme l’appel d’urgence eCall, en cas de panne ou d’accidents. Un niveau de sécurité plutôt rare sur les VU actuels.

Des aides à la conduite dignes d’un VP

Alors que les utilitaires et autres fourgons sont souvent décriés pour leur manque d’ADAS, le Combo-e Cargo se veut à la pointe de l’innovation technologique pour un meilleur confort et fiabilité accrue pour les personnes à son bord. Le nouveau modèle d’Opel dispose ainsi d’aides à la conduite dignes d’une voiture particulière, comparables à celles qu’avait inaugurées le Combo thermique lors de son lancement.

Embarquant une vingtaine d’équipements supplémentaires, le Combo-e Cargo comprend l’aide à la progression en descente, l’assistance au maintien de la trajectoire, la reconnaissance des panneaux de signalisation, l’alerte anticollision frontale avec freinage d’urgence automatique et la caméra de recul. Entre autres « pack chantier » (pour une meilleure adhérence dans la boue, le sable ou la neige), système de vigilance latérale et antipatinage électronique. Coté infodivertissement, le fourgon compact accueille un grand écran tactile de 8 pouces intégrant le Multimedia Radio ou le Multimedia Navi Pro ainsi qu’Apple CarPlay et Android Auto.

Une multitude d’options pour s’adapter aux besoins des pros

La batterie se logeant sous le plancher, entre les essieux avant et arrière, l’espace de chargement et de l’habitacle demeure assez spacieux. En plus d’un volume de chargement et d’une charge utile allant jusqu’à 4,43 m3 et 800 kg, le Combo-e Cargo dispose d’une capacité de remorquage de 750 kg et d’une gestion de la stabilité de la remorque permise par son centre de gravité bas. Proposé dans deux longueurs (4,40 mètres ou une variante XL de 4,75 mètres), le dernier-né d’Opel se voit pourvu de six anneaux d’arrimage au plancher, avec la possibilité d’en ajouter quatre à mi-hauteur. Les objets extrêmement longs, quant à eux, peuvent être transportés en position verticale grâce à la trappe de toit optionnelle. Enfin, en plus de pouvoir transporter des marchandises de tous types, la version à cabine approfondie du nouveau Combo-e Cargo peut également accueillir jusqu’à quatre passagers, hors conducteur.

Ce fourgon électrique aux multiples qualités débarquera en concession cet automne, selon les prévisions d’Opel. Il se ralliera ainsi au Vivaro-e pour agrémenter l’offre d’utilitaires légers 100 % électriques du constructeur, et sera prochainement rejoint par le Movano-e, lui aussi promis en 2021. Ainsi, « d’ici fin 2021 et le lancement du Movano-e, nous aurons électrifié l’ensemble de notre gamme de véhicules utilitaires légers » fait savoir Michael Lohscheller, CEO d’Opel. Un verdissement généralisé qui s’étendra aussi à la gamme des modèles de voitures particulières à l’horizon 2024.

Mots clefs associés à cet article : Opel, Fourgon, Véhicule utilitaire léger (VUL), Véhicule électrique, PSA

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter