Ocean Driver Connect : une solution télématique 3 en 1

Publié le par

Désireux de proposer un outil de télématique embarquée toujours plus complet et performant, Ocean lance Driver Connect, nouveau module à destination des pros.

Ocean Driver Connect : une solution télématique 3 en 1

Encore une nouveauté pour la filiale du groupe Orange Business Services. Après avoir enrichi son offre de gestion de parc en intégrant les données collectées des véhicules directement dans le système informatique des entreprises, Ocean avance sur le marché une énième solution télématique. Nommée Driver Connect, celle-ci se distinguant par trois fonctionnalités : l’identification du chauffeur, des indications sur son éco-conduite et un bouton « vie privée » pour les déplacements d’ordre personnel.

Intuitif ou intrusif ?

Petit boîtier facile à installer sur le tableau de bord, le Driver Connect se veut rapide à prendre en main, d’où son design minimaliste. À droite, un icône indique au conducteur où badger afin de s’identifier et donc de simplifier la reconnaissance d’un collaborateur fautif en cas d’infraction. Pointeuse 2.0, le badge en question peut être soit fourni par Ocean, soit être celui de la société en vue de s’adapter à la logistique interne.

JPEG - 37 ko

À gauche, une signalétique lumineuse entourant un pictogramme de feuille symbolise l’éco-conduite. Capable de détecter les virages serrés, les accélérations violentes ou encore les freinages brusques, le Drive Connect vire du vert au rouge et informe ainsi en temps réel l’employeur comme le conducteur sur le comportement routier de ce dernier. Une analyse poussée qui pourrait par exemple induire une prise de conscience de sa consommation énergétique et l’inciter à lever le pied.

Quant à la troisième option « vie privée », incarnée par un bouton esquissé d’un verrou au centre du boîtier, elle permet au chauffeur de déclarer lorsqu’il prend sa voiture de fonction pour un usage personnel, durant sa pause déjeuner ou les week-ends par exemple. Un moyen pour l’entreprise de faire le distinguo et de mieux maîtriser ses TCO. Même si, pour certains, cela pourrait s’apparenter à une forme de surveillance un brin pesante...

Mots clefs associés à cet article : Gestion de parc, Ocean, Orange, Télématique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter