Nouveau Mokka : calibré pour demain

Publié le par

Opel vient de dévoiler le physique ainsi que les prix de départ de son nouveau Mokka, disponible en version thermique et 100 % électrique. Deux beaux bébés qui se veulent aussi modernes qu’abordables.

La marque à l’éclair intensifie sa phase d’électrification avec le Mokka-e. (© Opel Automobile GmbH)
La marque à l’éclair intensifie sa phase d’électrification avec le Mokka-e. (© Opel Automobile GmbH)

Alors que les Français devront attendre le début du mois d’octobre pour réserver leur Mokka, le carnet de commande est d’ores et déjà ouvert en Allemagne depuis ce 22 septembre. Pas étonnant que le constructeur Opel ait donc choisi cette date pour faire les présentations officielles de son SUV urbain de deuxième génération. Décliné en électrique, en plus d’une mouture thermique, le Mokka millésime 2020 a donc fait ses premiers tours de piste à Rüsselsheim, « berceau de la marque » a tenu à rappeler Michael Lohscheller, CEO d’Opel. Un détail ? Pas du tout !

Un ADN assumé oscillant entre passé et futur

Comme l’a souligné le maître de cérémonie, le Mokka se situe à la croisée des chemins entre les racines profondes du constructeur, puissant ses inspirations stylistiques dans les archives du catalogue Opel, à l’image de la Mantra des années 1970, et la vision de la mobilité automobile à venir, c’est-à-dire faible en émissions de CO2. Le Mokka-e, affichant une robe de lancement verte qui ne doit rien au hasard de communication là encore, semble d’ailleurs se faire le meilleur représentant de ce double héritage entre deux âges.

Si le Mokka préfigure également un modèle important au sein de la gamme Opel, « c’est parce qu’il répond aux promesses formulées par la marque en 2017 » lorsqu’elle a intégré le giron du groupe PSA, a fait remarquer Michael Lohscheller lors de la conférence d’annonce. La marque à l’éclair intensifie en effet sa phase d’électrification avec le Mokka-e, portant à neuf le nombre de véhicules électrifiés au catalogue pour 2021 ; on peut citer notamment la Corsa-e, le Grandland X, le Vivaro-e, le Zafira-e… À l’échéance de 2024, toutes les nouveautés avancées par Opel seront même 100 % électriques, assure le P-DG. Entre 2018 et 2019, le constructeur a d’ailleurs réduit de 20 % les rejets de gaz à effet de serre de ses véhicules, et le Mokka-e participera à poursuivre cette tendance vertueuse.

De la technologie à petit prix

Bâtie sur la plate-forme CMP/e-CMP du groupe PSA, la nouvelle génération du SUV citadin d’Opel inaugure une nouvelle identité stylistique, aussi bien pour sa carrosserie que pour son intérieur. Pour Mark Adams, vice-président du design chez Opel, le Mokka adopte une signature lumineuse « ouverte sur le logo », ainsi qu’une calandre au profil sportif, « déterminé sans être agressif ». Mettant l’accent sur des lignes « lisses, épurées et dépourvues d’éléments superflus », le concepteur a fait la part belle au digital au niveau du tableau de bord. Celui-ci accueille en effet un pavé tactile de 10 à 12 pouces, mais n’entend pas pour autant déconcentrer le conducteur par une effusion de « fantaisies hollywoodiennes ». Évoluant à contre-courant des habitacles ultra-branchés, Opel joue là sur une « détox électronique », mais sans écarter une connectivité poussée. L’option Voice Control, offrant un service technologique avancé tout en permettant de garder un œil sur la route, en est le parfait exemple.

Pesant 120 kg de moins par rapport à sa génération précédente, le nouveau Mokka développe également de belles performances techniques. Les blocs moteurs essence et diesel offrent des puissances allant de 74 kW (100 ch) à 96 kW (130 ch) et des consommations de carburant modérées, comprises entre 3,8 et 4,8 l/100 km et émettant 100 à 111 g/km de CO2 (NEDC). Avec sa batterie de 50 kWh, garantie 8 ans ou 160 000 kilomètres, l’Opel Mokka-e possède, lui, une autonomie grimpant jusqu’à 324 kilomètres (WLTP). Enfin, du monophasé au triphasé à 11 kW, le SUV aux ambitions vertes propose de nombreuses solutions de recharge.

Néanmoins, son véritable avantage pour se démarquer sur le marché très concurrentiel des SUV reste ses tarifs compétitifs. Opel France lancera le Mokka et le Mokka-e en s’appuyant sur son premier niveau de finition Edition, correspondant peu ou prou au deuxième sur le marché allemand. Ainsi, le Mokka Edition thermique débuterait ses prix à 21 300 euros, et le Mokka-e Edition démarrerait aux alentours de 36 100 euros (hors déduction du bonus écologique). Pour connaître l’intégralité de l’étiquetage catalogue, il faudra toutefois attendre l’ouverture des commandes tricolores, le 1er octobre prochain.

Mots clefs associés à cet article : Opel, SUV, Véhicule électrique, Véhicule thermique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER