Nouveau HR-V hybride : Honda fait les présentations

Publié le par

La nouvelle génération du SUV rejoint la gamme des modèles équipés de série par la motorisation hybride e:HEV du constructeur japonais. Quant à son profil, il emprunte le style harmonieux et minimaliste des récentes productions estampillées Honda.

Le SUV a musclé son allure avec un capot prolongé et moins bombé ainsi qu’une calandre, moderne et affichant une réelle personnalité. © Honda
Le SUV a musclé son allure avec un capot prolongé et moins bombé ainsi qu’une calandre, moderne et affichant une réelle personnalité. © Honda

Lancé en Europe en 2015 avant de bénéficier d’un lifting en 2018, ce SUV compact, vu comme le petit frère du CR-V, dévoile une version 2021 faisant la part belle à l’hybridation. Honda l’avait annoncé et n’a pas failli à sa parole en levant (un peu) le mystère qui entourait la dernière génération du HR-V, le 18 février. Un véhicule plutôt attendu puisque venant compléter le catalogue d’électrifiés arborant le sigle e:HEV de la marque, avec le CR-V restylé et de la Jazz repensée en 2020.

Participant à l’objectif de verdissement de l’ensemble des modèles européens du constructeur nippon d’ici à 2022, ce HR-V hybride combinera désormais un bloc thermique et deux moteurs électriques alimentés par une batterie lithium-ion. Terminé donc le moteur essence 1.5L i-VTEC de 130 chevaux actuellement disponible. Pour autant, Honda n’a pas encore communiqué la puissance de cette nouvelle motorisation e:HEV mais promet « une efficacité exceptionnelle » et « réactive » . On peut néanmoins imaginer sans peine que les performances du HR-V hybride avoisineront celles de sa précédente version, dépassant de fait les 109 chevaux développés par sa cousine la Jazz.

De la place à bord et du cachet au-dehors

Comme nous l’avait discrètement laissé entrevoir un cliché nébuleux en janvier dernier, le HR-V hybride adopte un look composé de lignes épurées et fluides, inspirées des coupés – effet appuyé par une lunette arrière inclinée et des feux affinés. Sans connaître ses dimensions, là encore gardées secrètes, on peut affirmer sans se tromper que le SUV a musclé son allure avec un capot prolongé et moins bombé ainsi qu’une ligne d’épaulement remontant vers la base des montants. Mais le véritable choc esthétique se situe au niveau de la calandre, moderne et affichant une réelle personnalité avec sa grille tout en traits horizontaux.

Grâce à une technologie intelligemment intégrée dans sa structure et la disposition de son réservoir central, le nouveau HR-V demeure spacieux. Sans perdition d’espace, son habitacle assure toujours d’accueillir confortablement quatre adultes et conserve également ses sièges arrières Magic modulables pour un volume de chargement amplifié. Se voulant premium à l’intérieur comme à l’extérieur, le SUV embarque aussi une planche de bord claire et fonctionnelle, couronnée d’un écran/tablette tactile. Les matériaux et tissus utilisés, eux, semblent garantir une finition de qualité, mais sans plus d’originalité. Le bénéfice sera sûrement plus à chercher du côté des systèmes de sécurité et des technologies avancés proposés par ce HR-V e :HEV, dont la fiche technique se doit encore d’être précisée. Quant à sa commercialisation, elle devrait intervenir à la fin de l’année 2021. Encore un peu de patience donc !

Mots clefs associés à cet article : Honda, SUV, Véhicule hybride, SUV compact

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter