Norauto va recruter 1 000 jeunes en France

Publié le par

Impliqué dans le dispositif gouvernemental #1jeune1solution, Norauto va recruter plus de 1 000 jeunes sur toute la France, en alternance ou emplois saisonniers, du CAP au bac+5 pour ses centres, magasin comme atelier, ainsi qu’au siège.

© Norauto
© Norauto

Ayant construit au fil des années un solide engagement dans la formation, par le biais de différents dispositifs, Norauto annonce aujourd’hui 1 000 recrutements en France. Un symbole fort sur fond de crise économique larvée, à cause du Covid, et d’intégration professionnelle rendue plus difficile pour les jeunes.

Faire de l’alternance une voie d’excellence

« Dans le cadre du dispositif gouvernemental #1jeune1solution, Norauto a recruté, depuis l’été 2020, 320 alternants sur tout le territoire et 450 jeunes de moins de 26 ans en CDD et CDI. Engagé pour la formation et l’emploi des jeunes depuis sa création en 1970, Norauto compte 500 alternants par an dans ses effectifs. 90 % d’entre eux sont en mission dans les centres Norauto (45 % en magasin et 45 % atelier) et 10 % rejoignent les équipes support au siège (gestion, marketing, communication, e-commerce, informatique…). Du CAP au Master 2, l’alternance est accessible dans le cadre d’un parcours scolaire ou de reconversion professionnelle », détaille de groupe dans un communiqué. Et de poursuivre : « Avec 24 % de collaborateurs en CDI ayant moins de 26 ans, Norauto renforce encore, et particulièrement dans ce contexte de crise, sa mobilisation auprès des nouvelles générations avec de nouvelles perspectives de recrutement : 300 alternants supplémentaires (mécanique, commerce, management et fonctions supports au siège) et 700 stagiaires ou emplois saisonniers (mécanique et vente) ».

« Continuer à recruter, à former, à accompagner nos actuels et futurs collaborateurs est une priorité pour Norauto… et une vraie fierté ! La promotion interne est au centre de notre stratégie RH : en réalisant une alternance chez Norauto aujourd’hui, notre objectif est de former les leaders de centres, de régions, de pays de demain. C’est pourquoi nous poursuivons le déploiement de nos offres de formations, initiales ou continues, en nous adressant toujours au plus grand nombre pour répondre aux enjeux économiques, écologiques, technologiques et sociétaux du secteur de la mobilité », souligne Stéphane Wilmotte, directeur des ressources humaines de Norauto.

Dans la foulée, le groupe annonce un renforcement de ses classes dédiées. « Après Montpellier, Rennes, Paris et Lille, Norauto souhaite développer son maillage de formation par alternance sur l’ensemble du territoire et atteindre l’objectif de 150 alternants dans des classes dédiées. Les six classes Norauto en France, et d’autres potentielles, permettront de former des groupes d’alternants à un métier tout en obtenant un diplôme ou un titre professionnel. Parmi les nouveautés de la rentrée 2021 : une classe dédiée à la formation de responsable distribution en collaboration avec Cepreco et un titre professionnel mécanicien de maintenance automobile (Greta de Lille et lycée Alain Savary de Wattrelos) reconduite à la rentrée », précise un communiqué, tout en pointant que la spécialité sur le véhicule électrique devient centrale, histoire d’anticipation.

Mots clefs associés à cet article : Norauto, Véhicule électrique, Réparation mécanique-carrosserie, Formation

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter