MyCarSpot étoffe sa solution pour les entreprises

Publié le par

La start-up montpelliéraine spécialisée dans l’optimisation de la gestion des parkings d’entreprises enrichie son offre d’une série de nouvelles fonctionnalités comme la possibilité de renseigner le covoiturage ou de s’interfacer avec divers outils de contrôle d’accès.

© MyCarSpot
© MyCarSpot

Permettant la gestion intelligente des espaces de stationnement des professionnels depuis 2018, la plateforme MyCarSpot a séduit de grands comptes tels que La Mutuelle Générale, JC Decaux, Lavazza ou Onet. Il faut dire que l’application développée par cette jeune pousse innovante se caractérise par une simplicité de mise en place et d’utilisation. Des qualités qui ne suffisaient plus : ainsi, au-delà de l’organisation des places de parking partagées, la solution MyCarSpot progresse donc en tenant compte de nombreux paramètres suggérés par ses clients.

« Notre application est spécialisée, elle se doit d’évoluer en permanence et d’intégrer tous les cas de figure pour une gestion optimale de parking, sans développement spécifique au moment où l’entreprise l’adopte », justifie en effet Stéphane Seigneurin. Par conséquent, « nous apportons aujourd’hui plus d’options paramétrables, toujours pour un tarif de 3 euros par mois et par place […] Les gestionnaires de flottes vont pouvoir infléchir les habitudes des collaborateurs, en mettant en avant les pratiques vertueuses comme le covoiturage ou l’électrique », ajoute le CEO de MyCarSpot.

Un levier de changement vers les nouvelles mobilités

Grâce à une équipe informatique renforcée en janvier 2021, la start-up montpelliéraine a donc mis en production de nouveaux chantiers aujourd’hui disponibles. Parmi eux, la différenciation entre petites ou grandes places, afin de les attribuer intelligemment selon les caractéristiques du véhicule, qui traite désormais aussi les places de vélos et de motos, ainsi que les véhicules électriques qui doivent accéder à des emplacements dédiés. Une priorisation des types de motorisations qui s’accompagne, pour promouvoir les moyens de mobilités à faibles émissions, de la prise en considération du critère covoiturage par l’algorithme de MyCarSpot.

Compatibilité étendue

Dans sa nouvelle mouture augmentée, l’outil MyCarSpot peut également s’interfacer avec des systèmes à détection de véhicules stationnés du marché, tels que « les capteurs Sensit de la marque Nedap », précise la société dans un communiqué. Une harmonisation bénéfique qui permettra à l’application d’afficher, sur une carte dynamique du parking avec des indicateurs lumineux, l’occupation des places en temps réel pour une gestion toujours plus efficace des espaces mutualisés.

Mots clefs associés à cet article : Flotte, Parking, Stationnement , MyCarSpot

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter