Mobility Tech Green cible le Royaume-Uni

Publié le par

La société développant des outils technologiques centrés sur l’auto-partage à destination des professionnels et des collectivités poursuit son déploiement à l’international. À contre-courant de ses concurrents, échaudés par le Brexit, Mobility Tech Green se tourne vers nos voisins d’outre-Manche.

L’auto-partage B~to~B au Royaume-Uni apparaît comme un vecteur de croissance pour Mobility Tech Green. © Mobility Tech Green
L’auto-partage B~to~B au Royaume-Uni apparaît comme un vecteur de croissance pour Mobility Tech Green. © Mobility Tech Green

Après la Suisse, la Belgique et le Luxembourg, Mobility Tech Green exporte ses activités sur le marché anglo-saxon. Une folie alors que les relations entre les Britanniques et le reste de l’Europe s’avèrent compliquées depuis le Brexit, acté en début d’année ? Pas du tout ! Pour la start-up rennaise, c’est même un choix mûrement réfléchi depuis plusieurs mois. Preuve en est « la forte propension à la digitalisation » et l’« appétence grandissante pour l’auto-partage en B to B au Royaume-Uni », avance Mobility Tech Green pour justifier sa stratégie d’expansion. De plus, la société s’appuie sur l’expertise et la connaissance de l’agence anglaise JMB PartnerShip, domiciliée outre-Manche, pour identifier les spécificités des besoins des entreprises britanniques mais aussi de ses clients français ayant des filiales britanniques.

Un marché attractif et des perspectives de progression

Avec 30 % de croissance en sept ans, l’évolution de la part de marché de l’auto-partage B to B au Royaume-Uni apparaît comme un vecteur de croissance pour Mobility Tech Green, spécialiste dans ce domaine. Les entreprises britanniques se montrant également attentives au développement de leur marque employeur pour éviter de voir leurs collaborateurs s’expatrier dans d’autres pays européens à cause du Brexit, la société rennaise a saisi qu’elle avait une carte à jouer dans leurs problématiques RH de mobilités partagées.

« Après étude de marché et rencontres avec des acteurs locaux, nous sommes convaincus que l’auto-partage en B to B représente un marché très prometteur au Royaume-Uni », confirme Alexandre Fournier, directeur marketing et communication de Mobility Tech Green. Et d’ajouter : « L’enjeu est d’apporter une réponse sur-mesure pour faciliter la mobilité des salariés selon le nombre de salariés, la demande en multimodal, le type de structure, l’emplacement urbain ou non… » Une volonté d’accompagnement des ambitions RSE qui devrait être pleinement remplie grâce à sa solution e-Colibri, service utilisant l’intelligence artificielle et le traitement de datas qui a déjà su séduire des groupes français tels que Orange, Enedis, La Poste, Zencar ou Valorex.

Mots clefs associés à cet article : Mobility Tech Green, Flotte, Autopartage, Entreprises, Marché Europe, Mobilités

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER