Mobilité électrique : le cap des 300 000 immatriculations franchi !

Publié le par

La VE mania n’en finit pas. Après un mois de janvier 2020 record, avec 15 400 véhicules électrifiés mis à la route, février s’affiche en légère baisse selon les chiffres de l’Avere. Néanmoins, ses 14 055 unités représentent une progression de + 192 % sur un an et le passage d’un cap symbolique.

La Renault Zoe sera-t-elle dépassée par la Peugeot e-208 en mars ? L'écart se comble... © Renault Presse
La Renault Zoe sera-t-elle dépassée par la Peugeot e-208 en mars ? L'écart se comble... © Renault Presse

Les mois se suivent et se ressemblent sur le segment des véhicules électrifiés neufs. En somme, ils sont en hausse constante depuis plusieurs années. Au cumul VE + VHR (hybride rechargeable), les immatriculations sont même passées de 30 070 en 2013 à 305 061 en février 2020. Soit dix fois plus en sept ans seulement !

Au sein de cette catégorie « branchée », ce sont encore et toujours les voitures électriques particulières qui portent les ventes avec 9452 unités écoulées le mois dernier contre 704 VU électriques et 3 899 PHEV (ou véhicules hybrides rechargeables). Les véhicules légers 100 % électriques enregistrent donc une évolution de + 187 % entre 2019 et 2020 alors que l’hybride rechargeable s’épanouit quand même à + 208 %.

Parallèlement, il s’est vendu 16 bus électriques, 8 véhicules hydrogène et 917 deux-roues électrifiés en février. Une bagatelle, certes, mais qui mérite d’être précisé dans le bilan mensuel de l’Avere-France. D’autant que sur ce dernier segment, le repli se creuse un peu plus, s’abaissant à – 28 % par rapport à la même période de 2019. Bien que cela corresponde à 39 unités supplémentaires comparées à janvier 2020 où 878 avaient été mises en circulation.

Un top modèles inchangé… ou presque

Au rang des dix modèles de VP électriques les plus vendus, on retrouve toujours en pole position la Renault Zoe suivie de la Peugeot e-208. Les deux citadines nationales enregistrent à elles deux plus de la moitié des ventes, la première comptabilisant 3 076 unités et l’autre 2 495. Le Losange fait cependant moins bien qu’en janvier 2020 alors que le Lion, lui, se maintient : la Zoe sera-t-elle donc dépassée en mars ? Verdict à venir…

Outre ce tandem inamovible, le classement s’avère cependant bousculé à partir de la troisième place puisque la Tesla Model 3, reléguée au bas du top Ten le mois dernier, opère une remontée spectaculaire. Le best-seller du constructeur britannique passe ainsi de 124 à 1 025 immatriculations, coiffant la DS3 Crossback au pied du podium. La Hyundai Kona, la Nissan Leaf et la Kia e-Niro continue de jouer aux chaises musicales dans le milieu du classement, renvoyant la Citroën C-zero de la cinquième à la neuvième place. Tandis que l’Opel Corsa-e, récemment entrée en production, entre directement à la huitième place avec 165 unités.

Mots clefs associés à cet article : Voiture particulière (VP), Véhicule électrique, Marché France, Véhicule hybride rechargeable, Avere

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter