Mitsubishi fait évoluer (à la marge) son Outlander

Publié le par

À l’occasion du passage au millésime 2020, le SUV hybride rechargeable du constructeur japonais reçoit de nouveaux équipements de confort.

L'Outlander PhEV est homologué à 46 g/km de CO2 et avance une consommation mixte de 2 l/100 km.
L'Outlander PhEV est homologué à 46 g/km de CO2 et avance une consommation mixte de 2 l/100 km.

Le Mitsubishi Outlander connaît un joli succès sur tous les marchés où il est commercialisé. Depuis octobre 2013, ce sont plus de 200 000 unités qui ont été écoulées dans le monde, dont plus de 130 000 en Europe. Avec 1 714 immatriculations enregistrées sur les sept premiers mois de l’année (dont 355 en flottes), ce généreux SUV (4,69 m) est également le véhicule de la marque le plus vendu en France.

Pour le millésime 2020, le SUV revoit sa dotation technologique. Ainsi, l’Outlander s’enrichit d’un écran tactile de 8 pouces permettant d’afficher les éléments de navigation fournis par TomTom, d’un système multimédia connecté avec un processeur plus rapide et d’un système audio premium à huit haut-parleurs. Pour le confort du conducteur, le siège intègre désormais un réglage lombaire à commande électrique. Enfin, la marque annonce avoir revu l’ergonomie de la console centrale et le confort de la banquette arrière.

Uniquement disponible avec une motorisation hybride rechargeable composée d’un bloc essence 2.4 l de 135 chevaux et deux moteurs électriques de 82 et 95 chevaux (pour une puissance cumulée de 230 chevaux), l’Outlander PhEV est homologué à 46 g/km de CO2 et avance une consommation mixte de 2 l/100 km.

Mots clefs associés à cet article : Mitsubishi, SUV, Véhicule hybride rechargeable

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER