Mini Cooper SE 100 % électrique : ouverture des commandes !

Publié le par

Le constructeur britannique annonce officiellement l’ouverture des commandes de sa première citadine 100 % électrique. L’occasion pour elle de dévoiler une nouvelle finition, Greenwich, à partir de 37 600 euros.

Les carnets de commande sont ouverts pour la Mini Cooper SE 100 % électrique. © Mini
Les carnets de commande sont ouverts pour la Mini Cooper SE 100 % électrique. © Mini

La Mini Cooper SE a été dévoilée en juillet après des mois de suspense. Marquant le premier pas de la marque soixantenaire d’origine anglaise vers l’électromobilité, ce modèle était déjà disponible à la réservation. Mais maintenant qu’il a été présenté au Salon de Francfort 2019 – qui se tient jusqu’à 22 septembre –, ses commandes sont officiellement lancées dans la foulée. Une bonne nouvelle pour les amateurs de citadines « vertes » qui s’accompagne d’une autre annonce : la possibilité d’adopter une énième finition, nommée Greenwich.

Greenwich : territoire inabordable ?

Avec son prix de départ fixé à 32 900 euros (soit 26 900 euros bonus déduit), la Mini Cooper SE se place encore au-dessus des tarifs d’une Peugeot e-208 ou de la nouvelle Renault Zoe. Néanmoins, elle se rend plus accessible aux porte-monnaie que la récente Honda e, qui ne s’offre pas à moins de 35 060 euros.

Toutefois, si la petite citadine 100 % électrique de Mini se veut moins onéreuse que certaines de ses concurrentes, il faudra casser sa tirelire pour adopter sa nouvelle déclinaison Greenwich. Contrairement au quartier londonien auquel elle emprunte son nom, cette version se révèle plutôt coûteuse. Certes, sa dotation de série est étoffée d’une ouverture mains libres, d’un accoudoir central avant, d’un câble de recharge type 2 ou encore de bandes de capot faisant apparaître le célèbre drapeau « Union Jack » rehaussé d’un insert décoratif jaune moutarde, mais un investissement de 37 600 euros minimum (31 600 euros après déduction du bonus écologique) vous sera demandé pour l’acquérir.

Alors, si un tel budget ne vous effraie pas, vous pouvez d’ores et déjà commander la Mini Cooper SE auprès des réseaux Mini France. D’autant que le constructeur avance une offre de location, appréciée sur le marché de l’électrique, à 360 euros par mois sans apport, sur 36 mois et 30 000 kilomètres. Avis aux professionnels cependant : ce véhicule sera aussi proposé aux entreprises en finition Business, ainsi qu’en finition haut de gamme Yours. Histoire d’en avoir pour tous les goûts.

Mots clefs associés à cet article : Mini, Citadine, Véhicule électrique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter