Michelin travaille sur un nouveau plan stratégique

Publié le par

Lors de l’Assemblée générale des actionnaires qui s’est tenue le 23 juin 2020, Michelin a fait montre de sa solidité financière malgré l’impact de la crise du Covid-19. Son président, Florent Menegaux, a annoncé qu’il dévoilerait prochainement une nouvelle feuille de route mondiale pour 2030.

Florent Menegaux, président de Michelin. (© DR).
Florent Menegaux, président de Michelin. (© DR).

Rappelant les bons résultats financiers enregistrés au titre de l’exercice 2019, notamment « un résultat opérationnel des secteurs en progression, à 3 milliards d’euros, ou un cash-flow libre structurel à 1,6 milliard d’euros », Florent Menegaux, président de Michelin, et Yves Chapot, directeur financier, ont évoqué la crise et la résilience du groupe.

« Des tests de résistance financière envisageant des pertes de volume allant de – 20 % à – 35 % ont été conduits, confirmant que le groupe dispose de la liquidité suffisante pour traverser la crise, sans tirer sur ses lignes de crédit confirmées », ont-ils précisé de concert. Avant d’indiquer que Michelin tirait trois leçons de la crise : « être un groupe mondial, diversifié et multidimensionnel est un atout majeur » ; la notion de croissance durable, fondée sur le plus juste équilibre possible entre les dimensions « Hommes », « Profits » et « Planète », est plus que jamais à l’ordre du jour ; « favoriser l’approche en écosystème et faire le pari de l’intelligence collective est prioritaire ».

Michelin bénéficie de la confiance des places de marché

« Depuis le début de la crise, Michelin a veillé à honorer ses échéances de paiement vis-à-vis de tous ses fournisseurs. La direction des achats du groupe a également mis en place un dispositif de suivi des fournisseurs à risque, sur un périmètre mondial, de manière à adapter les mesures de soutien au cas par cas. Michelin a été récemment distingué “ Entreprise solidaire ” avec ses fournisseurs, pour ses différentes actions depuis le début de la crise du Covid-19 », a encore indiqué Florent Menegaux lors de la séance des questions avec les actionnaires.

Fort de ces différents enseignements, le groupe dévoilera un nouveau plan stratégique au début de l’année 2021. Un plan qui se fixe l’horizon 2030 comme jalon calendaire. Rappelons que le précédent plan, présenté en 2013 (au sortir de… la grande crise financière symbolisée par la chute de Lehman Brothers), fixait des objectifs qui ont dû être révisés à la baisse par la crise du Covid-19. Cependant, les indicateurs financiers restent bien orientés, et le groupe bénéficie de la confiance des places de marché, ce qui n’est pas la norme dans le secteur automobile.

JPEG - 55.8 ko
Symbole de la puissance d’innovation de Michelin, le récent concept Uptis revisite le pneu increvable. (© DR)

Mots clefs associés à cet article : Euromaster, Pneumatique, Économie, Michelin, Coronavirus Covid-19

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER