Michelin et Faurecia s’allient sur l’hydrogène

Publié le par

Les deux groupes français ont signé un protocole d’accord pour la création d’une coentreprise qui souhaite devenir un des leaders mondiaux de la mobilité hydrogène.

Les représentants des deux groupes lors de la signature de l'accord.
Les représentants des deux groupes lors de la signature de l'accord.

Positionné dans le monde de la mobilité hydrogène depuis plusieurs années à travers notamment des prises de capital dans des entreprises innovantes, Michelin précise son intérêt pour cette filière avec la signature d’un nouveau partenariat stratégique.

Après une montée au capital de Symbio, une entreprise française experte dans la production de piles à combustible, le spécialiste des pneumatiques annonce la signature d’un protocole d’accord pour la création d’une coentreprise avec Faurecia. L’équipementier français est de son côté engagé depuis 2017 avec le CEA dans un programme de recherche et développement sur la pile à combustible. En capitalisant leurs expériences sur l’hydrogène et le savoir-faire industriel, les deux groupes français souhaitent créer un champion de la mobilité hydrogène.

Créer un leader mondial de la mobilité hydrogène

« Ce partenariat innovant va faciliter l’émergence et le développement de la mobilité hydrogène : il ouvre ainsi la voie à une nouvelle forme de mobilité durable. Je me réjouis du rapprochement de Michelin et de Faurecia, intégrant l’actif stratégique qu’est Symbio. L’ambition est à terme de proposer une offre de mobilité complète pour les véhicules hydrogène, de la pile à hydrogène jusqu’aux services de maintenance pour le véhicule » commente Florent Menegaux, gérant commandité et futur président du groupe Michelin.

« Je suis très heureux d’avoir signé cet accord stratégique avec Michelin en vue de créer un leader mondial de la mobilité hydrogène. Notre vision partagée ainsi que la complémentarité de nos savoir-faire technologiques vont permettre d’accélérer la mise sur le marché de systèmes de pile à combustible performants et adaptés à différents cas d’usage. En outre, notre ambition commune est de créer un pôle d’excellence (“ campus ”) relatif à l’hydrogène en France, grâce à un regroupement progressif de nos activités » complète Patrick Koller, directeur général de Faurecia.

Mots clefs associés à cet article : Michelin, Faurecia, Mobilité hydrogène

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER