Michelin e-Primacy : l’écoresponsabilité gagne le pneu

Publié le par

Le pneumaticien français, qui s’investit depuis longtemps dans l’approche environnemental de son activité, s’apprête à franchir une nouvelle étape avec un pneu encore plus « vert » que ce qu’il a été en mesure de produire jusqu’alors.

©Michelin
©Michelin

Véritable concentré de technologie, le Michelin e.Primacy est le plus efficace de sa catégorie en matière de résistance au roulement et donc par voie de conséquence très économique à l’usage. Rappelons que le pneumatique représente entre 20 et 30% de la consommation de carburant d’un véhicule mais aussi de ses émissions de CO2.

Grâce à sa performance en résistance au roulement, l’e.Primacy est classé « A » en terme d’efficacité énergétique et « B » en terme d’adhérence sur sols mouillés. Des références qui le positionnent comme un des meilleurs produits du marché. En effet, moins de 1% des pneumatiques combinent simultanément un classement « A » en résistance au roulement et « A » ou « B » en adhérence.

Disponible également pour les applications des véhicules hybrides et électriques, ses mêmes performances permettent de gagner en autonomie. Michelin estime un gain de 7 % ou 30 km environ pour un véhicule ayant une autonomie de 400 km.

Fidèle à sa réputation de fabricant d’enveloppes performantes et ce du premier au dernier kilomètre, Michelin a transmis cet héritage à son dernier pneumatique qui après 30 000 km est apte à réussir le test de référence européen d’homologation R117 en freinage sur sol mouillé.

Disponible en 56 références du 15 au 20 pouces, le pneu Michelin e.Primacy pourra équiper à partir du printemps 2021 les véhicules thermiques et électrifiés les plus populaires du marché représentés par des citadines, des berlines et SUV compacts.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Pneumatique, Véhicule hybride rechargeable, Michelin

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter