Mercedes convertit ses Classe A et Classe B à l’hybride rechargeable

Publié le par

Le constructeur allemand enrichit sa gamme de compactes d’une inédite motorisation hybride rechargeable désignée par le label EQ Power.

Les Classe A et B embarquent le bloc 1,3 litre turbo co-développé avec Renault.
Les Classe A et B embarquent le bloc 1,3 litre turbo co-développé avec Renault.

Mercedes croit en la fée électricité. Quelques semaines après avoir lancé la commercialisation de son premier SUV 100 % électrique, l’EQC, la firme de Stuttgart vient d’annoncer l’intégration dans sa gamme de la déclinaison « EQ Power » des Classe A (berlines 4 et 5 portes) et Classe B. Ce nouveau label désignant désormais les véhicules hybrides rechargeables de la marque.

Outre les Classe A et B, il devrait être très vite apposé sur les Classe C, Classe E et Classe S. Et un peu plus tardivement sur les GLC et GLE « D’ici à 2020, l’entreprise souhaite élargir l’offre à plus de 20 variantes de modèles », précise encore Mercedes.

>> À lire aussi : [Vidéo] - Essai Mercedes-Benz Classe A Berline : les flottes en ligne de mire

Si la ligne générale des compactes de la marque ne change pas, les Classe A et B250e embarquent donc désormais sous leur capot deux moteurs : l’un fonctionnant au sans-plomb et l’autre à l’électricité. En pratique, il s’agit du 1.3 l turbo de 160 chevaux (co-développé avec Renault) associé à un bloc électrique de 102 chevaux. Le tout délivrant une puissance cumulée de 218 chevaux pour 450 Nm de couple.

Entre 57 et 68 kilomètres d’autonomie

Cette motorisation, associée à une batterie de 15,6 kWh autorise les deux véhicules à évoluer en mode 100 % électrique. L’autonomie de la Classe A 250e est annoncée entre 60 et 68 kilomètres (en conditions réelles) tandis que celle de la Classe B 250e est légèrement inférieure (de 57 à 67 kilomètres). Quoi qu’il en soit, il faut compter 1 h 45 pour la recharger à partir d’une WallBox.

Au chapitre consommation, Mercedes annonce des valeurs très faibles par rapport aux modèles thermiques équivalents. La Classe A est homologuée à 1,5 l/100 km, la Classe B à 1,6 l/100 km. La berline compacte émettant 34 grammes de CO2 par kilomètres tandis que le monospace compact rejette 36 g/km.

Mercedes a d’ores et déjà ouvert le carnet de commandes et annoncé les tarifs (valables en Allemagne) de ses A 250e et A 250e Berline : 36 943,55 euros et 37 300,55 euros. En France, le prix de ces nouvelles versions sera légèrement plus élevé.

Mots clefs associés à cet article : Mercedes-Benz, Monospace, Véhicule hybride rechargeable, Compacte, IAA 2019, Francfort 2019

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER