Mercedes Connect Business : « Le lancement est prévu pour 2020 »

Publié le par

Mercedes développe ses services dans le secteur de la télématique. En phase de test chez plusieurs clients, son programme Connect Business débarquera sur le marché français dès l’année prochaine.

Le constructeur s’est concentré sur la gestion de flotte mais n’exclut pas d’enrichir sa solution dans un second temps.
Le constructeur s’est concentré sur la gestion de flotte mais n’exclut pas d’enrichir sa solution dans un second temps.

Présentée en avant-première lors de la deuxième édition de notre congrès #Connect Fleet, la solution mise au point par le constructeur allemand vise à proposer à ses clients « un éco-système complet dans un univers cohérent ». En s’appuyant sur Mercedes Me, qui permet au conducteur d’accéder à distance aux données de son véhicule, la marque a développé un projet pilote destiné à simplifier la gestion de flotte. Lancé il y a un an Allemagne, il sera prochainement disponible en France et au Benelux.

«  Il est prévu que le lancement se fasse sur 2020,  confirme Pierre-Édouard Appeyroux, responsable des ventes flottes de Mercedes-Benz Cars. Nous finalisons actuellement les retours d’expérience des versions pilotes avec certains de nos clients. Nous avons déjà d’excellents commentaires de leur part, tant sur la qualité de la plate-forme que sur la remontée des informations ».

Un service, quatre fonctionnalités

PNG - 93.6 ko
Avec Mercedes Connect Business, le constructeur souhaite apporter à ses clients différents services complémentaires dans le but d’optimiser la gestion de flotte et de sécuriser les parcs. « Ils sont au nombre de quatre, continue Pierre-Édouard Appeyroux. Tout d’abord, faciliter la maintenance et le monitoring grâce aux remontées statistiques des données du véhicule. Les gestionnaires de flotte sont ainsi en mesure de réagir aux difficultés potentielles avant même qu’elles ne surviennent. Notre plate-forme web est également équipée d’un « driver messaging ». Grâce à une application dédiée, le gestionnaire pourra rester en contact avec les conducteurs et communiquer avec eux à travers une messagerie instantanée. Nous avons aussi intégré une partie géolocalisation pour l’identification des trajets ou la remontée d’alerte en cas de mauvaise utilisation du véhicule. Enfin, le logiciel génère un journal d’activité pour faciliter les déclarations fiscales. » La marque, qui ne communique pas de tarif, ambitionne de déployer son nouveau service chez une certaine clientèle, avec une taille de parc a minima. Les tests menés actuellement permettront à Mercedes de définir les services à forte valeur ajoutée selon les différentes typologies de flotte.

L’éco-conduite et l’auto-partage en réflexion

Avec Connect Business, le constructeur s’est concentré sur la gestion de flotte mais n’exclut pas d’enrichir sa solution dans un second temps. L’éco-conduite, sans être dans le contrôle du comportement du conducteur, ou encore l’auto-partage sont des pistes ouvertes. « Ce sont des idées auxquelles nous réfléchissons. Être en capacité de proposer ce genre de service est essentiel, mais nous devons voir d’abord avec nos clients partenaires s’ils sont intéressés », conclut Pierre-Édouard Appeyroux.

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter