Mercedes Classe A, de discrètes évolutions

Publié le par

Cette année restera chez Mercedes comme celle des restylages ! Après le CLC, la Classe B, la CLS, le SL et le ML, c’est au tour de la Classe A d’être améliorée. Commercialisée depuis 2004, la seconde génération de la plus petite des Mercedes, la Classe A, bénéficie d’un léger dépoussiérage. Esthétiquement, la calandre évolue très discrètement, elle mord désormais sur le pare-chocs avant et reçoit une étoile agrandie. Par ailleurs, phares et feux sont également revus, et la taille des rétroviseurs grandit. Mercedes profite de cette remise à niveau pour retravailler les motorisations de sa citadine de luxe. La marque se targue d’obtenir une baisse de 8 % des consommations de ses mécaniques Diesel. Bien entendu, l’Étoile a aussi lancé la chasse aux rejets polluants, et à ce petit jeu l’A160 CDi l’emporte avec 119 g/km de CO2 dans une version parée du label BlueEfficiency. Les modifications concernent l’aérodynamique, qui se voit affinée, ainsi que la mécanique. L’A160 sera disponible en septembre prochain, soit un peu plus tard que le reste de la gamme, en vente depuis la fin juin. Et les motorisations essence ne seront pas en reste. Les A150 et A170 BlueEfficiency recevront pour leur part le système stop&start, déjà vu sur la Smart Fortwo mhd. Celui-ci coupe le moteur lors d’un court arrêt au feu rouge, par exemple, ou dans les embouteillages. Son montage permet d’obtenir des consommations moyennes très raisonnables, avec pour l’A150 : 5,8 l/100 km et 139 g/km de CO2. Les équipements ont aussi droit à du rab. Ainsi, la mini Mercedes peut désormais recevoir l’aide au parking active, un système déjà présent chez Volkswagen. Ce système permet à la voiture d’effectuer les créneaux toute seule, à condition que la place de stationnement soit suffisamment large. À noter aussi que le conducteur conserve la charge de l’accélérateur et du frein… En cas d’oubli, travaux de carrosserie à prévoir ! De série cette fois, on trouve notamment l’aide au démarrage en cote ou l’allumage automatique des warnings en cas de freinage d’urgence. Ce restylage ne transfigure donc pas totalement la Classe A.

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter