Mercedes-Benz enterre son pick-up Classe X

Publié le par

Produit en partenariat avec l’alliance Renault-Nissan, le pick-up Classe X n’a jamais vraiment trouvé sa place dans le paysage automobile mondial. Mercedes-Benz arrête donc les frais.

Sorti en 2017, le Mercedes-Benz Classe X n'a pas trouvé son public. (© Mercedes-Benz)
Sorti en 2017, le Mercedes-Benz Classe X n'a pas trouvé son public. (© Mercedes-Benz)

Clap de fin pour le Mercedes-Benz Classe X. La firme de Stuttgart vient de confirmer, auprès de nos confrères allemands d’Auto Motor Sport, l’arrêt progressif de la production de ce modèle, signant par là même la fin de sa commercialisation. Ainsi, les derniers pick-up à l’étoile sortiront des chaînes de l’usine Nissan de Barcelone fin mai.

Mercedes s’engage toutefois à écouler les exemplaires produits dans son réseau jusqu’à épuisement des stocks. Le constructeur allemand continuera également d’assurer l’entretien des exemplaires en circulation.

Cruel manque d’image

Clone des Nissan Navara et Renault Alaskan, avec lesquels il partage nombre d’éléments techniques (plate-forme, transmission intégrale, moteurs…), le pick-up à l’étoile n’a pas vraiment séduit le public. Qu’il s’agisse de clients particuliers ou professionnels.

L’an dernier, 15 300 Classe X ont été immatriculés dans le monde. En 2018, le volume de véhicules mis à la route se montait à 16 700 exemplaires. Une contre-performance comparé aux résultats de ses cousins. Apprécié sur son segment, le Nissan Navara a par exemple été écoulé à 66 000 exemplaires… sur le seul premier semestre 2019, selon nos confrères. En 2019, 183 Classe X ont trouvé preneur en France (contre 600 en 2018), pendant que Nissan écoulait 1 252 Navara (1 326 exemplaires en 2018).

Positionnement trop haut de gamme ?

Le Classe X semble également payer son positionnement haut de gamme dans un segment où les véhicules proposés sont avant tout employés à des fins utilitaires. Le pick-up à l’étoile débute en effet à 51 516 euros lorsque la gamme de son cousin japonais est accessible à partir de 36 260 euros. À noter que le Renault Alaskan, récemment restylé, n’est plus disponible à la commande dans l’Hexagone.

Mots clefs associés à cet article : Mercedes-Benz, Pick-up, Mercedes-Benz Vans

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2019

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2019
    COMMANDER