Mercedes-Benz dévoile son nouveau GLS à New York

Publié le par

Le vaisseau amiral de la gamme de SUV du constructeur fait ses débuts au Salon de New York. Dimensions en hausse et habitacle toujours plus luxueux pour ce mastodonte que l’on croisera probablement rarement en France.

Le GLS reprend le style adouci du GLE, qui tranche avec les dimensions de la bête.
Le GLS reprend le style adouci du GLE, qui tranche avec les dimensions de la bête.

Quelques mois après le GLE, le GL devenu GLS en 2016 pour coller avec la nouvelle nomenclature de Mercedes se renouvelle à son tour. Vaisseau amiral de la gamme SUV de l’Étoile en termes de dimensions (mais plus de prix depuis que le Classe G est devenu le SUV préféré des stars), le GLS doit désormais composer avec la concurrence de deux challengers de taille : le BMW X7 et l’Audi Q8.

Pour cela, il peut compter sur des dimensions en hausse : 7,7 cm de plus en longueur (5 207 mm au total), 2,2 cm supplémentaires en largeur (1956 mm) et 6 centimètres de plus en empattement. Ce gonflement des cotes bénéficie à la présence de l’engin, mais surtout à son habitabilité. Mercedes promet ainsi encore plus d’espace pour la deuxième rangée et un coffre qui peut atteindre 2 400 litres. Une troisième rangée de sièges escamotable électriquement permet toujours d’accueillir jusqu’à sept personnes.

Basé sur le GLE, le GLS partage son style extérieur et intérieur. Les derniers équipements technologiques sont donc au rendez-vous, notamment la grande dalle numérique qui regroupe le combiné d’instrumentation et l’écran du système multimédia. Pour mouvoir les quatre roues motrices de ce SUV qui avoisine les 2,5 t, le GLS 580 4Matic embarque un V8 essence à hybridation 48 volts de 489 chevaux et 700 Nm qui laisse imaginer des performances dantesques. Plus sage, le 6 cylindres diesel du GLS 350d 4Matic réservé à l’Europe délivre tout de même 286 chevaux et 600 Nm de couple. Une version à 330 chevaux et 700 Nm est également disponible sur le 400d 4Matic. Toutes les motorisations embarquent l’hybridation 48 volts. Les émissions sont en cohérence avec le pedigree de ces blocs et débutent à 208 g/km de CO2.

Mots clefs associés à cet article : Mercedes-Benz, SUV

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER