Mauvais début d’année pour la sécurité routière

Publié le par

La mortalité sur les routes françaises est en hausse en ce début d’année 2019, selon les estimations provisoires de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR)

Mauvais début d'année pour la sécurité routière

En janvier dernier, 238 personnes sont décédées, contre 229 sur la même période l’an dernier (+3,9 %). Cette augmentation concerne surtout les seniors de 65 ans et plus alors que la mortalité des jeunes adultes baisse. Elle est relevée en agglomération et sur autoroutes, avec une stabilité par rapport à la moyenne des mois de janvier 2013-2017.

Pour le réseau hors agglomération hors autoroutes, la mortalité est légèrement inférieure à celle de janvier 2018. « L’effet de l’abaissement de la vitesse maximale autorisée à 80 km/h sur le réseau routier rural sans séparation centrale compense encore, en partie, la forte dégradation des dispositifs de contrôle automatisé », estime l’organisme

Pour finir, le nombre d’accidents corporels baisse ainsi que celui des blessés :

  • 4 026 accidents corporels contre 4 207 en janvier 2018, soit 181 accidents corporels de moins (-4,3 %) ;
  • 5 036 personnes blessées contre 5 159 en janvier 2018, soit 123 de moins (-2,4 %).

Mots clefs associés à cet article : Accident, Sécurité

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER