Marché flottes : les immatriculations mises en pause cet été

Publié le par

Après un mois de juillet bien moribond, la relance d’un marché entreprise n’a pas eu lieu en août. La pause estivale se fait nettement ressentir dans les immatriculations flottes... qui, avec 39 025 mouvements enregistrés, dégringolent de 22,63 % par rapport à 2019.

© Ford
© Ford

« Le mois d’août n’a pas été favorable au marché entreprise, après un mois de juillet déjà décevant ». La formule de l’Arval Mobility Observatory peut sembler cinglante, mais, les chiffres sont là. Entre le 1er et le 31 août 2021, seuls 39 025 véhicules d’entreprise (VP+VU) ont été mis à la route en France. Un volume en baisse de 22,63 % par rapport à la même période vingt-quatre mois plus tôt : l’année 2019 étant désormais l’année de référence pour observer l’évolution du marché. En pratique, 24 632 véhicules particuliers ont été immatriculés (- 13,3 %) contre seulement 14 393 véhicules utilitaires légers (- 38,37 %). « L’été n’aura donc pas été propice au marché entreprise », conclut cette nouvelle édition du baromètre mensuel des flottes.

Côté motorisations, les grandes tendances de l’année se confirment avec une croissance à trois chiffres concernant les immatriculations de véhicules électriques (125,5 % à 2 325 unités) ainsi que les hybrides (220,35 % à 8 153 véhicules). En toute logique, le Diesel est peu à peu exclu des parcs. Ses immatriculations reculent de 41,67 % à 20 484 unités. Les immatriculations d’essence régressent, elles, de 37,7 % à 7 152 unités.

Mots clefs associés à cet article : Marché Flottes, Arval Mobility Observatory

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter